Politique monétaire : Un économiste rectifie Abdou Mbow

Le journaliste spécialisé en économie et finances, Abdou Diaw a écrit à l’Honorable Député Abdou Mbow suite à son intervention relative à l’assemblée nationale sur France 24.
In-texto l’intégralité de sa réponse :
Dire que « le Président de la République, Macky Sall, a, lui même, personnellement une politique monétaire qu’il mène dans son pays avec son gouvernement », c’est vraiment le summum.
Le Sénégal appartient plutôt à une union monétaire. Par conséquent, toute manipulation des instruments de la politique monétaire (via les taux d’intérêt, réserves obligatoires, la masse monétaire…) passe par une décision des instances (comité politique monétaire, la banque centrale…).
Le dispositif actuel de gestion de la monnaie et du crédit des pays de l’UEMOA s’appuie sur des mécanismes de marché et des instruments indirects de régulation de la liquidité, notamment les taux d’intérêt et le système des réserves obligatoires.
La politique monétaire, rappelle la BCEAO, est l’action par laquelle l’autorité monétaire, en général la banque centrale, agit sur l’offre de monnaie dans le but d’atteindre son (ses) objectif(s). Au niveau de l’UEMOA, conformément à l’article 8 des statuts de la BCEAO, l’objectif prioritaire de la politique monétaire est d’assurer la stabilité des prix. Sans préjudice de cet objectif, la Banque Centrale apporte son soutien aux politiques économiques de l’UEMOA, en vue d’une croissance saine et durable.

 

Abdou Diaw
(Doctorant_CESTI_UCAD_Economie des médias, Journaliste spécialisé en Economie & Finances)
laissez un commentaire