Ultimate magazine theme for WordPress.

Saccages à Dakar…une lettre adressée au maire Barthélemy Dias

0

Cher Barth

Monsieur le Maire

Sans chercher à comprendre, nous Dakarois étions sortis massivement, pour voter pour vous, afin que vous soyez notre Maire.

Vous n’étiez pas le plus instruit ni le plus compétent parmi les candidats, mais nous étions convaincus par votre amour pour notre chère Dakar.

Les habitants de Mermoz Sacré cœur ont été les premiers à croire en vous. Cette confiance renouvelée par cette commune a fait tâche d’huile sur le reste des localités.

Pour nous, vous avez un bel avenir politique. En plus, nous avons estimé que vous aimez Dakar. Et aimer Dakar c’est aimer les Dakarois ainsi que les biens des Dakarois.

Seulement Monsieur le Maire, nous avons des préoccupations profondes. Car, à chaque manifestation de l’opposition, ce sont les biens des Dakarois qui t’ont élu qui sont saccagés.

Hier 17 juin 2022, des couturières qui ont battu campagne pour vous à Castor sans vous connaître, ont vu leurs locaux saccagés et les biens emportés par des jeunes manifestants.

Des femmes vendeuses de tissus ont été attaquées hier devant le stade Demba Diop par des manifestants de Yewwi. Une femme chrétienne vendeuse de sandwich a été attaquée et agressée par des jeunes

Monsieur le Maire, nous avons vu les lampadaires qui sont en train d’être installés dans les rues de Dakar par la mairie de la ville. Dans les quartiers aussi, il y a des dallages dans les rues. Mais malheureusement, les manifestants de Yewwi détruisent tout ce que vous et vos prédécesseurs ont construit. Les dalles sont cassées par les jeunes qui les jettent sur les forces de l’ordre. Les lampadaires sont détruits et la matière volée.

Finalement, c’est Dakar, notre ville qui paie le plus lourd tribu de ces manifestations. C’est Dakar, notre mère qui souffre plus de ces manifestations.

Aux moments où tous les autres maires épargnent leur ville ou commune, c’est notre Dakar qui est saccagée et ses habitants agressés, leurs biens volés par les manifestants.

Monsieur le Maire, cette situation ne peut pas et ne doit pas continuer. Votre soucis premier doit être la sauvegarde de notre cité et la protection des Dakarois. Autrement, à l’heure du bilan, vous n’avez que des ruines à la place de véritables réalisations.

Monsieur le Maire, nous vous renouvelons notre confiance et vous invitons à revoir votre démarche face à ces manifestations qui créent plus de problèmes que de solutions. Pensez à ces chefs de famille Dakarois qui ont investi pour développer un business.

Monsieur le maire, ne nous pousser pas à regretter notre choix. Pensez à ceux qui souhaitent votre échec.

GABRIELLE TAVAREZ
GUEULE TAPÉE

laissez un commentaire