« Samuel Sarr, ex-Eternel Wadiste, pire avocat de Macky », selon…

Samuel Sarr, ex-Eternel  Wadiste, pire avocat de Macky ! 

Les sénégalais auront tout entendu ces derniers temps de politiciens véreux et versatiles au point d’être écœurés par la chose politique. Mais la sortie de Samuel Sarr, l’ancien auto-proclamé  « Eternel Wadiste » pousse  le bouchon de la nausée collective  un peu plus loin.

Il est vrai que depuis des années, on sentait que Samuel SARR vouait une haine insatiable  à l’ancienne Garde des Sceaux Aminata Touré qu’il tient  pour responsable de ses déboires judiciaires. Comme dit l’adage wolof, le Roi est toujours bon, ce sont ses collaborateurs les mauvais. Même si Samuel Sarr n’est pas d’une culture intellectuelle  impressionnante, il sait bel et bien que la politique judiciaire est définie par le Chef de l’Etat et donc il ne devrait en vouloir qu’à Macky Sall. Mais pour l’affairiste qu’il est mieux vaut ravaler sa colère et en vouloir à son ministre de la Justice de l’époque.

Dans ce débat sur le troisième mandat, Samuel Sarr est le pire avocat qui puisse exister pour ceux de la majorité présidentielle qui voudraient que Macky Sall rempile en 2024 malgré les dispositions constitutionnelles claires et l’engagement ferme de Macky Sall de ne faire que deux mandats consécutifs. En voilà quelques raisons toutes simples:

– Samuel Sall ex-Eternel Wadiste est le symbole même de l’affairisme nauséabond qui a amené à l’alternance de 2012 et l’élection de Macky Sall. 

– Samuel Sarr, l’ex-Eternel Wadiste n’est-il toujours pas en liberté provisoire où alors son dossier judiciaire sur la mauvaise gestion de la Senelec a été vidé en secret? Il serait bon que nous les citoyens soyons édifiés.

–  Pour l’élection présidentielle de 2019, Samuel SARR, l’ex-Eternel Wadiste  a essayé d’être candidat et bien évidemment il n’a pas pu franchir l’écueil du parrainage pour se résoudre à la fin de  soutenir le candidat Macky Sall. 

-On ne connaît même pas son lieu de vote encore moins une quelconque base électorale. Par conséquent, Samuel Sarr, l’ex-Eternel Wadiste devenu Mackiste circonstanciel ne peut être d’aucun apport électif pour le Président Macky Sall. 

Lorsque Samuel Sarr, l’ex-Eternel Wadiste pour plaire à Macky Sall s’en prend à Aminata Touré,  en réalité, l’ex-DG de la SENELEC porte un sérieux préjudice au PR Macky Sall en écœurant davantage la majorité des citoyens qu’il ne faut pas prendre pour moins intelligents qu’ils ne sont. 

Que l’ex-Eternel Wadiste décide de venir au mangeoire, c’est son choix mais de grâce qu’il se taise. Eu égard à son niveau de  répulsion populaire, le PR Macky Sall ne peut pas trouver pire avocat que Samuel Sarr.

Doudou MBOUP

Coordonnateur de la Jeunesse pour la Renaissance de Kaolack (JRK)