Santé-ASAS : « Haro sur l’intoxication et la diffamation »

Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS) SUTSAS-SUDTM-SAT-SANTE/D- CNTS/Santé

AND GUEUSSEUM

Communiqué de presse

« Haro sur l’intoxication et la diffamation »

Face aux déclarations intempestives, au dénigrement et aux accusations mensongères de certains cadres demandant le retrait du décret portant situation administrative des techniciens supérieurs (TSS), l’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS) SUTSAS-SUDTM-SAT Santé/D-CNTS/Santé AND GUEUSSEUM fait la mise au point suivante, en attendant sa conférence de presse prévue la semaine prochaine sur la gestion des ressources humaines du Ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS).

  1. Le SUTSAS, syndicat majoritaire dans le secteur de la santé et l’Action sociale ainsi que l’Alliance And Gueusseum, majoritaire dans le même secteur, n’appartiennent à un aucun autre cadre revendiquant un quelconque retrait du projet de décret sur l’Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Sociale (ENDSS) ;
  2. AND GUEUSSEUM étant le cadre qui après  maints plans d’actions a obtenu du Gouvernement dirigé par le Pm Boun Abdalah Dionne la régularisation de la situation administrative des techniciens supérieurs du secteur par le comblement de leurs gaps de connaissances et de compétences, attend du gouvernement l’adoption dudit projet et sa signature par monsieur le Président de la République pour mettre fin à leur calvaire et respecter son engagement du 11 janvier 2019 ;
  3. Récemment, lors de la visioconférence du palais, son Excellence Mr le Président de la République n’avait pas manqué de trancher le débat sur la valorisation des expériences acquises (VEA), naguère battue en brèche par l’ex Premier Ministre, en disant clairement aux infatigables vendeurs d’illusions qui avaient posé la doléance, que le reclassement des TSS ne pourrait se faire en dehors des textes réglementaires de l’état du Sénégal sinon chaque catégorie socio- professionnelle serait en droit de réclamer la même chose ;
  4. L’application du système LMD ne saurait soustraire l’ENDSS de sa tutelle naturelle à savoir le Ministère d’autant que l’Agence Nationale d’Assurance Qualité pour l’enseignement Supérieur (ANQSUP) devrait être mise à contribution pour labelliser les diplômes ;
  5. Le reclassement des agents est rendu possible par la création des nouveaux corps dans la santé et  la création d’une fonction publique territoriale à l’issue d’âpres luttes  de AND GUEUSSEUM en 2018, par conséquent il n’y a aucune remise en cause d’un quelconque acquis syndical.

Enfin AND GUEUSSEUM sollicite du Ministre de tutelle une déclaration solennelle de confirmation de l’ancrage institutionnel de l’ENDSS au ministère de la santé et de l’Action sociale et du Directeur de l’ENDSS de siffler la fin de la récréation dans son établissement par  devoir de loyauté et pour la paix sociale nationale.

Dakar le 13 septembre 2020.