Scandale au consulat du Sénégal à Milan : Des commissions versées à des intermédiaires…

Invité au Jury du dimanche sur Iradio (90.3), le ministre des Affaires étrangères, Amadou Ba avait évoqué des soupçons de pots de vins dans l’affaire du scandale présumé au consulat du Sénégal à Milan.

Selon le journal Libération, des commissions ont été versées à des intermédiaires à la suite du prêt de 850 millions de francs CFA contracté par le consul auprès de la banque Unicrédit. Pire, poursuit le quotidien, c’est la banque elle-même qui s’est chargée de payer les commissions lorsque le prêt a été finalisé.

D’après Libération, les autorités sénégalaises ont identifié au moins un des bénéficiaires de ces commissions. Dans cette affaire, renseigne le journal, même si l’opération est illégale, elle a été couverte par Birima Mangara et Sidiki Kaba alors au Budget et aux Affaires étrangères. C’est sur la base des autorisations qu’ils ont délivré que la consul a agi avant qu’Amadou Ba ne casse tout, à son arrivée aux Affaires étrangères.