Serigne Mbacké Ndiaye pour la rationalisation des partis politiques

RATIONALISER LES PARTIS POLITIQUES…Par Serigne MBACKE NDIAYE
Théoriquement, notre pays compte plus de trois cents Partis politiques légalement constitués et ceci depuis le retour au multipartisme intégral en 198. Mais dans la réalité, beaucoup de ces Formations, que je me garde de citer par respect, n’existent plus.
L’autre aspect à mon avis très important est que tout Parti constitué doit avoir le courage d’aller seul à la conquête du suffrage des Sénégalais or dans notre cas les Partis vont toujours se cacher derrière un plus grand parti pour aller à l’Assemblée Nationale.
C’est la raison pour laquelle j’estime qu’il faudrait interdire les alliances à l’occasion des législatives. Ainsi, au sortir de ces consultations, tout Parti ayant obtenu un siège serait financer.
Mais au delà de cette mesure il faudrait aller vers la fusion des partis de même obédience. Part exemple le PDS, l’apr, le Rewmi qui siègent tous à l’Internationale Libérale et à l’Interafricaine Libérale, le Bokk Guis Guis, les autres petites formations comme la CLP, devraient faire une fusion pour avoir un grand Parti Libérale;
Le Parti Socialiste, l’AFP , le Grand Parti et autres pourraient et devraient former un grand parti socialiste ;
Il en est de même pour les Partis de Gauche : PAI, PIT, LD, And Jef, LCT, Nouveau Parti etc.,
sans oublier l’autre pôle avec le RND et les amis de Cheikh Anta DIOP mais aussi les amis de Mamadou Dia.
Ainsi le Sénégal se retrouverait avec quatre grandes Formations Politiques. C’est difficile mais c’est ce difficile qui est le chemin si notre objectif est La Défense des intérêts suprêmes de notre pays
Ministre Serigne MBACKE NDIAYE, Pdt de la CLP et Coordonnateur du RAPEL