Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko privilégié dans le dossier du viol…Révélations sur son procès

Ousmane Sonko et son accusatrice Adji Sarr (en médaillon)
0

Ousmane Sonko est-il le seul homme accusé de viol au Sénégal qui se promène librement et se permet même d’insulter toutes les institutions de la République ? Les comportements de Sonko et ceux de ses avocats jettent le discrédit sur le fonctionnement de notre justice ; d’un côté les magistrats sont accusés d’être à la solde du pouvoir mais d’un autre côté, ils sont taxés d’être des peureux. Ils ont peur des représailles de Sonko et de ses partisans au point de le privilégier…

Un homme accusé de viol au Sénégal est privé de liberté jusqu’à son procès…même s’il est présumé innocent. Les prisons du Sénégal sont pleines de violeurs en attente de leur procès. Mais le seul accusé de viol qui n’a jamais nié sa présence sur les lieux du crime et son contact avec son accusatrice et qui est libre comme l’air, c’est bien le leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité, Ousmane Sonko. Il est le seul dans ce cas. Et les magistrats, prompts à mettre en détention préventive des voleurs de poulets, se montrent impuissants face au dossier de Sonko.

La masseuse, Adji Sarr est-elle une victime pas comme les autres ? Après ses accusations de viols répétitifs et de menace de mort, son présumé bourreau dont l’immunité avait été levée, est retourné à l’Assemblée nationale et se permet même de narguer le pouvoir en parlant de complot. Et l’avocat d’Adji Sarr, Me El hadji Diouf qui vient d’annoncer la tenue imminente du procès a même été démenti par les avocats d’Ousmane Sonko. Mais le silence du nouveau doyen des juges qui vient d’hériter du dossier, joue en défaveur de la victime, Adji Sarr.

Sept mois après le décès de l’ancien doyen des juges Samba Sall, rappelé à Dieu le 08 Avril 2021 à Dakar à l’hôpital Principal de Dakar, son successeur, le magistrat Maham Diallo qui est chargé des dossiers chauds, traîne les pieds dans l’affaire Adji Sarr contre Ousmane Sonko. Les magistrats ont-ils peur ? Sont-ils sous pression ? Ou simplement le pouvoir a-t-il reculé dans cette affaire qui pue le « complot » ? Xibaaru va vous faire des révélations sur le dossier Adji Sarr contre Sonko…

Me El Hadji Diouf, avocat de la victime Adji Sarr, qui était l’invité de l’émission Yoon wi de la Rfm, avait déclaré qu’il y aura bien un procès en 2022 mais sans dire exactement dans quel mois aura lieu le procès. Xibaaru est en mesure de vous révéler que le procès aura bel et bien lieu en 2022 et plus précisément avant les vacances judiciaires car le doyen des juges a reçu des éléments à charge contre Ousmane Sonko…de vraies preuves contre le leader du pastef.

L’avocat de Adji Sarr a parlé de « tests ADN qui seront publiés pour permettre aux Sénégalais de savoir ce qui s’est passé ». Certes les résultats des tests ADN ont été ajoutés au dossier. Mais avec les déclarations de l’ancien enquêteur, le capitaine Touré, les avocats de Sonko feraient une bouchée de ces preuves. Ce qui a poussé le doyen des juges à approfondir ses enquêtes ; Et Bingo ! Ousmane Sonko est mouillé jusqu’au cou par d’autres preuves qui sont confidentielles. Mais l’entourage d’Adji Sarr et son avocat sont très confiants quant aux nouveaux éléments à charge.

D’autres preuves sont venues s’ajouter aux résultats des tests ADN rassemblées dans cette affaire. Et cette fois-ci Sonko ne pourra pas échapper à la justice Sénégalaise même s’il profère des menaces comme « la deuxième vague » ; les Sénégalais qui verront ces preuves ne lèveront pas le petit doigt pour Sonko. Il sera vomi par tout un peuple. Sonko a eu son temps et la justice a pris son temps pour édifier cette affaire. Sonko participera aux locales mais sa participation aux législatives est compromise car il risque de se retrouver en prison après les révélations de ces preuves tangibles.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire