Tourisme : Projet d’héliport pour désenclaver le site de Fathala

Lors d’une visite de la réserve animalière de Fathala, dans l’arrondissement de Toubacouta, le ministre du Tourisme a fait cette promesse en présence des autorités administratives de la région de Fatick.
Constatant  qu’un bon nombre de touristes qui, pour visiter le site de Fathala, passent par la Gambie, ce qui ne permet pas à l’aéroport international Blaise Diagne d’exploiter son potentiel de hub aérien.
C’est dans ce sens qu’il estime que le développement d’une forte promotion de cette zone touristique, avec également des aménagements et des investissements, permettra de raccourcir le trajet entre Dakar et Toubacouta, et « nous allons amplifier le niveau de trafic touristique dans la région », a promis Alioune Sarr.

De plus, il n’a pas manqué d’exprimer sa volonté d’asseoir une synergie forte entre le tourisme et les transports aériens, avec la compagnie Air Sénégal au niveau international. Mais aussi avec les aéroports régionaux, en construisant des héliports dans plusieurs régions. Selon lui, son ministère va, dans le cadre de cette stratégie de promotion, faire du Sénégal, une destination touristique internationale.

« Ce site de Fathala, qui n’est pas bien connu, fera partie de ceux que nous allons promouvoir », a-t-il annoncé, avant d’ajouter qu’ils mettront en avant tous les atouts touristiques pour capter des parts de marché au niveau international.