Un ancien joueur de l’OM, arrêté pour trafic de drogue

Une vaste opération antidrogue en Espagne a mis à jour les activités de l’ancien Marseillais (2004-2006) qui pourrait même être l’un des chefs du réseau criminel.

Ancien attaquant de l’Olympique de Marseille entre 2004 et 2006, Koke fait partie d’une vaste bande organisée de vingt personnes arrêtées ce mardi par la police espagnole, la Guardia Civil en Andalousie, dans le cadre d’une opération antidrogue d’envergure. Pendant celle-ci, une tonne de haschisch, des armes et des importantes sommes d’argent auraient été découvertes, rapporte le journal espagnol El Confidencial.

Le joueur espagnol, de son vrai nom Sergio Contreras Pardo, avait notamment porté les couleurs de l’Olympique de Marseille de 2004 à 2006.

La tonne de haschich a été découverte dans la ville d’Estepona, où Koke vit depuis la fin de sa carrière après avoir bourlingué aux quatre coins de l’Europe. La police a aussi trouvé sur place des armes et des sommes d’argent en grande quantité. Koke serait même un des dirigeants du réseau et y serait associé avec son frère, qui a lui aussi été arrêté.

Il avait marqué 6 buts pour l’OM

Né et formé à Malaga, Koke est retourné en Andalousie depuis 2016 et la fin de son contrat avec l’Aris Salonique en Grèce. L’OM l’avait acheté pour 700 000 euros à Malaga en 2004. En une saison et demie sur la Canebière, l’Espagnol a joué 32 matchs de Ligue 1 et marqué 6 buts.

Il fut ensuite prêté au Sporting Lisbonne au mercato hivernal avant d’être vendu pour un million d’euros à l’Aris Salonique. Il a joué cinq ans en Grèce avant d’entamer une tournée mondiale des clubs, signant successivement à Houston (Etats-Unis), au Rayo Vallecano (Espagne), à Bakou (Azerbaïdjan), à Jahn Regensburg (D2 Allemande), au Blooming Santa Cruz (Bolivie), et enfin au North East United FC en Inde.