Un anticorps contre SARS-CoV-2 découvert par des chercheurs néerlandais !

Toute l’actualité mondiale tourne autour du terrible virus qui touche tous les pays. Un virus qui n’épargne personne et qui oblige les citoyens à se confiner. Des chercheurs néerlandais ont cependant fait une découverte qui pourrait redonner espoir aux populations et contrer le coronavirus !

Des chercheurs néerlandais découvrent un anticorps contre SARS-CoV-2 !

La plupart des laboratoires du monde s’attellent à trouver un remède pour lutter contre le coronavirus, qui a plongé plusieurs pays dans un confinement inévitable. Un groupe de dix chercheurs a trouvé un anticorps qui bloquerait l’infection de SARS-CoV et de SARS-CoV-2, comme le rapporte Trust My Science. « Il s’agit du tout premier anticorps qui, nous le savons avec fortes évidences, bloque l’infection » explique le Docteur Frank Grosveld, qui fait partie de l’équipe de chercheurs. Ce dernier ajoute que la découverte pourrait donner « lieu à un médicament pour la commercialisation » .  Selon les chercheurs qui ont identifié l’anticorps, la découverte serait d’une grande aide dans la lutte contre l’épidémie du coronavirus.

L’anticorps efficace contre le coronavirus ?

Même si les chercheurs semblent certains de l’efficacité de cet anticorps, il faudra être encore être un peu plus patient avant d’avoir des réponses complètes. Mais si les résultats sont véridiques, alors la lutte contre le coronavirus pourrait prendre un nouveau tournant. « Nous essayons à présent de faire participer une société pharmaceutique qui puisse produire en masse l’anticorps en tant que médicament, à grande échelle. Il s’agit du tout premier anticorps que nous connaissons qui bloquera l’infection, et il y a de fortes chances qu’il devienne également un médicament disponible sur le marché » poursuit le Docteur Grosveld.

Beaucoup de chercheurs s’accordent à dire que le véritable remède contre le coronavirus reste un vaccin. Mais face au délai de mise en place et sur le marché d’un vaccin, « la découverte de l’anticorps (est) cruciale face à la pandémie actuelle » , comme l’annoncent des chercheurs de Rotterdam et d’Utrecht.