Ultimate magazine theme for WordPress.

Un détenu dangereux vit dans une prison sous terre…construite spécialement pour lui

0

Nous sommes en 2023 et cela fait aujourd’hui 40 ans qu’un homme vit dans une prison spécialement conçue pour lui… sous terre. Vous ne rêvez pas. Cette prison existe pour un seul homme au monde: Robert Maudsley, l’homme qui est considéré comme le criminel le plus dangereux de l’Angleterre et même du monde. Les quatre meurtres qu’il a commis ont fait sa légende…

« Quel est le but, de me garder enfermé 23 heures par jour ? Pourquoi prendre le temps de me nourrir ou bien de me donner une heure d’exercice ? Pour qui suis-je un danger ? En conséquence à mon traitement et l’isolement, j’ai le sentiment que la seule chose qui m’attend c’est une maladie mentale, un choc psychologique et un probable suicide. Pourquoi est-ce que je ne peux pas avoir un petit oiseau à la place des mouches, des cafards et des araignées qui partagent ma cellule ?

Je promets de l’aimer et de ne pas le manger. Pourquoi ne puis-je pas avoir la télévision pour voir le monde et apprendre. Ou de la musique pour l’écouter ? Si la prison me dit non, alors je demande simplement une capsule de cyanure que je prendrais avec plaisir et le problème Robert John Maudsley serait alors résolu pour tout le monde »…

Voilà le message de Robert Maudsley en 2000, après avoir passé plusieurs années en prison, isolé de la civilisation. Dans ce message, on voit bien que l’homme ne supporte plus les conditions drastiques de sa détention. Mais ce n’est pas cher payé pour celui que l’Angleterre hait et ne veut plus voir parmi les êtres humains. Un homme dans la criminalité pathologique a inspiré le célèbre film d’horreur, Hannibal Lecter. Pour avoir une prison spécialement fabriquée pour lui, Robert Maudsley a du choquer le bon sens…

Il plante une cuillère dans les oreilles d’un codétenu et mange sa cervelle…L’histoire terrifiante de Robert Maudsley

Quand il grandit, c’est un jeune homme avec des vieux démons qui se présente à la société. Il ne tarde pas à extérioriser ses penchants macabres.

Né de parents accros aux drogues dures et à l’alcool, Robert Maudsley va connaitre une enfance perturbée et intérioriser une forte haine pour tous ceux qui briment les enfants. L’histoire raconte qu’il était battu sauvagement par son père et avait subi des abus sexuels de sa part. Quand il grandit, c’est un jeune homme avec des vieux démons qui se présente à la société. Il ne tarde pas à extérioriser ses penchants macabres.

John Farell est sa première victime. En découvrant les photos d’enfants battus au domicile de cet homme avec qui il se prostitue, Robert Maudsley revoit son père. Il l’étrangla à mort. Il fût déclaré inapte à être jugé et transféré dans un centre spécial pour malades psychiatriques. Là-bas, il commet un autre meurtre sanglant. Pendant neuf heures, Maudsley et un ami attachent un homme et lui font des scarifications au couteau. Tandis que  David Francis les suppliait de l’épargner, Maudsley l’étrangle. Il alors 24 ans…

Emprisonné dans le Yorkshire en 1978, Maudsley égorgea son codétenu, Salney Darwood, condamné pour le meurtre de sa femme. Après ce meurtre, il demande à d’autres codétenus de venir voir ce qu’il a fait. Bill Roberts, 56 ans, le prisonnier qui vient dans sa cellule pour voir, tombe dans un piège. Après l’avoir défiguré en fracassant son crâne contre le mur de la cellule, il lui plante une cuillère dans une oreille et commence à manger sa cervelle. La prison est horrifiée et la décision est prise de le tenir loin de tous les détenus.

Une prison spéciale est alors construite pour lui dans la prison. Dans le sous-sol, une cellule spéciale construite en verre, est aménagée pour lui seul. Depuis 1979, elle est prête et il y est incarcéré en 1983. 23h sur 24. Il y restera jusqu’à la fin de ses jours…

Source Piaafrica

laissez un commentaire