Voici le deal de Soro qui a mis en colère ADO

ADO (Alassane Dramane Ouattara) a compris qu’un rapprochement entre Soro et le sphinx de Béoumi, Henri Konan Bédié pourrait signifier la fin de son régime.

Guillaume Soro a conclu un accord électoral avec l’ancien président Henri Konan Bédié, chef du principal parti d’opposition, qui selon lui se présentera aussi à la présidentielle. « Nous avons un accord avec Bédié. Nous allons tous deux au premier tour, et le mieux placé soutiendra l’autre pour le second tour », a-t-il dit alors que Henri Konan Bédié laisse planer le mystère sur sa possible candidature.

Soro Guillaume (à gauche) et Henri Konan Bédié (à droite)

Et c’est cette alliance qui a mis le président sortant Alassane Ouattara hors de lui. Et c’est cette « trahison » de la part de son ancien allié qui l’a poussé à mettre en place une stratégie pour éloigner Soro guillaume de la Côte d’Ivoire  et faire arrêter ses partisans dont des députés bénéficiant encore de l’immunité parlementaire.

Longtemps allié d’Alassane Ouattara, qu’il a aidé à porter au pouvoir pendant la crise post-électorale de 2010-2011, Guillaume Soro s’est ensuite brouillé avec lui, jusqu’à la rupture début 2019.