A 17 ans, il enceinte ses sœurs âgées de 13 et 15 ans

les ados coupables d'incestes âgés seulement de 17 et 13 ans

Le fils âgé de 17 ans aurait profité des moments de confinement où sa mère était plutôt concentrée sur le boulot. Voici le scandale tel que raconté par la maman des enfants

”Au delà de mes 52 ans, je suis veuve et une mère de trois enfants. Un garçon de 17 ans et deux filles de 15 et 13 ans. Fonctionnaire international et chrétienne pratiquante. Je vis avec mes enfants, le plus souvent je suis au bureau sauf les weekends”.

Depuis l’arrêt des cours par les autorités, j’ai défendu à mes enfants de sortir, ils ont confinés depuis le début. Mes enfants je les surveille de près mais aujourd’hui, je suis dépassé par ce qui se passe en cette période de confinement.

Chaque mois je vérifie que mes filles vont bien. Car la plus âgée a souvent des maux de ventres lorsqu’elle est en règle. Donc, je m’attends à cela à chaque fois. Mais bizarrement en Avril elle n’a rien manifesté, et j’ai remarqué des signes avant-coureurs d’une grossesse. Je lui ai donc demandé de récupérer un peu de son urine, avant de faire le TIG. Ce dernier s’est révélé positif. Qui est l’auteur de cette grossesse ? S’agit-il d’un inceste ?

Cela ne m’a pas dit grand-chose, dans la soirée je suis rentré dans sa chambre pour discuter calmement avec elle pour savoir l’auteur de la grossesse. A ma grande surprise, c’est avec des larmes aux yeux qu’elle me dit que c’est son frère aîné. Et que depuis le confinement c’est ce qu’ils font à la maison quand je suis absente, même avec la benjamine. C’est là je me suis rappelé qu’elle aussi n’est pas en période depuis un bon bout de temps car ses règles ont débuté à l’âge de 11 ans. J’ai aussi entrepris de faire la sienne aussi, malheureusement c’est le cas, inceste.

Toujours calmement, j’ai appelé mon fils âgé de 17 ans pour lui demander ce qui s’est réellement passé. Il a reconnu les faits avec ses sœurs âgées de 15 et 13 ans, et il est sorti de la maison depuis hier nuit et je n’ai pas de ses nouvelles jusqu’alors.

Je ne sais plus quoi faire, je veux voir mes enfants grandir ensemble et devenir des personnes responsables, mais avec ce qui m’arrive, je n’ai plus de force. J’ai pensé à l’avortement mais je suis une croyante et ma foi ne me permet pas. »

Ceci loin d’être une simple histoire, c’est aussi un cri de cœur de cette dame à tous les parents. C’est le moment de garder les enfants à l’œil et suivre de près tout ce qu’ils font en cette période de confinement.