5 séries hilarantes qui ont marqué l’Afrique de l’Ouest

Les amateurs du cinéma ouest-africain ne pourront jamais oublier ces 5 séries africaines hilarantes qui nous ont fait passer de sacrés bon moments devant le petit écran. Elles ont beau être vieilles, elles restent encore iconiques.

1) Trois hommes un village

série

On se rappelle encore du chef de village autoritaire et traditionaliste, de Ladji le lunatique et du curé presque parfait, ainsi que leurs femmes aussi rusées les unes que les autres. La série porte bien son nom avec ces trois hommes dont elle peint les traits de caractères très changeants et drôles. Impossible de ne pas se tenir le ventre lors d’un épisode.

2) Gorgorlou ou l’art de se débrouiller

série

»Gorgorlou » est le nom de la série, mais aussi du personnage principal dont les déboires nous sont narré sur le petit écran avec beaucoup d’humour. Avec sa femme Diek (Seun Sène), Gorgorlou n’hésite pas à frapper à toute les portes pour obtenir la dépense quotidienne. Cette série sénégalaise a su peindre à merveille la société sénégalaise de l’époque. Elle reste un agréable souvenir du petit écran sénégalais.

3) Kadi jolie

série

Kadi jolie est une série réalisée par le célèbre réalisateur Idrissa Ouédraogo, décédée en 2018. Les femmes l’adoraient particulièrement parce qu’elle mettait en scène la talentueuse actrice Aminata Diallo Glez dans le rôle d’une femme séduisante et très courtisée qui aimait tourner les hommes en ridicule.

4) Ma famille

série

En Afrique centrale et francophone, cette série ivoirienne rencontre un succès immense. D’ailleurs, au Congo-Kinshasa, « Ma famille » est en tête des audiences, loin devant les films nigérians. Michel Bohiri et Gohou nous aurons régalés avec leurs nombreuses mésaventures avec les femmes.

5) Les Bobodioufs

série

C’est la fameuse série qui a révélé les deux acolytes inséparables Siriki et Souké. Les personnages aussi différents que comiques ont porté la série au-delà des frontières du Burkina Faso. Aujourd’hui encore, cette série intemporelle continue de régaler les amateurs du cinéma ouest-africain.