Adultère…Thiénaba confirme la flagellation du coupable

La Charia appliquée dans toute sa rigueur dans la cité religieuse de Thiénaba Seck (département de Thiès)

Certains médias sénégalais ont fait état de la flagellation d’un homme à la place publique de la cité Amary Ndack Seck de Thiénaba, près de la mosquée. Mais selon nos confrères de Leral, il y a eu flagellation mais pas dans les conditions relatées par les confrères.
Selon un religieux de Thiénaba, il y a eu bien flagellation ce jeudi après la prière du crépuscule, où un homme a reçu cent coups (100) de fouets pour avoir commis l’adultère.

Cependant, le dignitaire précise: « l’homme en question n’habite pas Thiénaba, il est venu de son propre gré et a demandé à rencontrer l’imam ratib, pour lui faire part de son acte et d’endurer la punition requise par la Charia. Il était venu avec ses parents et proches. Mais, en aucun cas, son acte n’a été confirmé par quatre témoins comme l’ont écrit des journaux et des sites ».

Thiénaba Seck est connu comme une localité où la Charia règne d’autant qu’il y a des places où ne rencontrent jamais des hommes et des femmes, encore moins des attroupements. Tout est réglementé selon la Charia.

Source Leral