Ultimate magazine theme for WordPress.

Aliou Sow : « Benno et Yewwi n’ont pas leur place dans ces élections »

0

« Quelles leçons de patriotisme BENNO et YAWWI veulent-elles donner aux jeunes générations? » (Par Prof Aliou Sow)

Chers compatriotes ne tombons pas encore dans les pièges des émotions primaires. Notre Sénégal mérite mieux. Les notions de « rule of law » et « d’Etat de droit » sont traînées dans la boue au Sénégal ces dernières années.

C’est triste. La politique purement politicienne s’impose au quotidien sans foi ni loi. Ces invalidations partielles de listes, dissociant ainsi une liste de titulaires de celle des suppléants sont difficilement compréhensibles. BENNO et YAWWI n’ont pas leurs places dans ces élections.

Ces deux coalitions ont fait preuves de négligences , de légèretés et d’incompétence notoires. Une liste incomplète n’est pas recevable. Une liste non paritaire non plus. Aucune entité ne peut présenter seulement des listes majoritaires départementales sans liste nationale proportionnelle avec des titulaires et des suppléants. C’est du common sense ça !

Lors des dépôts, allait-on accepter qu’une entité dépose uniquement des titulaires sans suppléants ou des suppléants sans titulaires ? Quelle hérésie ! En quoi, dans un pays de 17 millions d’habitants avec plus de 6,6 millions d’électeurs, les centaines de candidats de BENNO et YAWWI sont-ils indispensables ? En termes de qualité des ressources humaines, ces deux coalitions ne sont pas au dessus des 06 autres même si elles peuvent constituer plus de graves menaces contre la sécurité, la stabilité et la paix dans le pays?

Apparemment, il faut se donner les moyens de foutre le bordel pour imposer sa propre interprétation de la loi en sa faveur. C’est ainsi que dans plusieurs pays instables d’Afrique, les politiciens ont à la fois une direction politique et une aile militaire (milices) pour semer le chaos chaque fois que les choses leur sont défavorables.

Bref, la logique de « ma force, ma loi » s’impose et pave le chemin au désordre et à la loi de la jungle en favorisant la loi du Talion.

Quel destin pour le Sénégal avec de pareils politiciens !

Quelle image voulons-nous donner au reste du monde!

Se croire indispensable est un grand pas vers la folie meurtrière et le pire des radicalismes.

D’ailleurs, avons-nous noté que plusieurs parmi les protagonistes ne passent leur temps et ne gagnent leur vie qu’en faisant la politique ?

Kheuyougnou fen, gontougnou fenen! Politique soubeu, politique gouddi, khassanteh fadjar, khouloh yoryor, khekh beuthieukk!

Vous n’allez pas pouvoir brûler ce pays, la force du Sénégal est au dessus de vos velléités, manœuvres, combines et complots.

Ce beau Sénégal triomphera encore sur vos ambitions partisanes.

Vous pouvez engendrer des arrestations, des morts, des blessés, des destructions de biens publics et privés et des déchirures sociales très profondes, mais vous finirez tous par capituler face à la grandeur du Sénégal et au génie de son peuple.

Que chacun fasse un petit tour au cimetière le plus proche de chez lui pour se rendre compte de son caractère « infiniment petit » et se calmer normalement si son cerveau fonctionne au moins partiellement dans un contexte marqué par des listes partiellement validées.

C’est pourquoi je n’ai pas voulu appartenir à aucun de vos deux camps. Cette approche mécanique classique est dépassée et vous me confortez dans ma posture de vous mettre dos à dos comme les grands responsables des problèmes actuels de notre pays habituellement paisible et admiré.

Que le Seigneur sauve le Sénégal, ce beau pays piégé par des politiciens professionnels!

Amen.

 

Prof. Aliou SOW

Président du MPD Liggeey

laissez un commentaire