Ultimate magazine theme for WordPress.

« BBY, Yewwi et Wallu cherchent à tromper les Sénégalais » (Moustapha Diakhaté)

0
Réflexions sur notre accoutumance à la tromperie…Par Moustapha Diakhaté
Bby, Wallu et sa concubine Yewwi : les nouveaux Leuk-Le Lièvre de la politique sénégalaise
Au lieu d’appleler à des manifestations et contre manifestations, les coalitions Yewwi et Bby doivent avoir le courage et l’honnêteté de dire aux Sénégalais qu’elles sont les seules responsables :
1. de l’absence de parité de la liste départementale de Dakar et du doublon dans sa liste nationale proportionnelle titulaire et suppléante d’une part
2. du non respect de parité des suppléants de la liste nationale.
Le manque criard de rigueur de Bby, Yewwi et sa concubine Wallu, du Ministère de l’intérieur, de la Cena, du Conseil constitutionnel et la malhonnête des mercenaires électoraux, des rentiers de la tension sont les facteurs générateurs du chaos actuel. La recevabilité des candidatures sont bien précisées dans le code électoral. Sont respect par tous, y compris le Ministère de l’intérieur, la Cena et le Conseil constitutionnel, doit être la seule condition pour participer aux législatives du 31 juillet 2022. En tout état de cause, les coalitions qui ont présenté des doublons, des listes incomplètes ou qui n’ont pas respecté le délai légal de dépôt, la parité, le parrainage sont les responsables du désordre électoral. Elles ne doivent pas prendre part aux législatives.
A toute chose malheur est bon. Pour une rare fois, un éminent membre de Yewwi a dit la vérité aux Sénégalais lorsqu’il postait dans sa page Facebook : « Dommage ! une dernière faute d’inattention vient compromettre notre liste nationale, tout le travail abattu par Yewwi et risque de remettre avec l’autre Coalition. Terrible et dommage ! »
Après les turpitudes de ces grandes grandes Coalitions, les leaders de ces entités politiques doivent présenter leurs plates excuses à leurs militantes et militants et faire profil bas au lieu de manquer de respect aux Sénégalais jusqu’à les convier à des manifestations et contre manifestations.
Manifestement, Bby, Yewwi et sa concubine Wallu cherchent à tromper les Sénégalais pour se prévaloir de leurs propres turpitudes et utiliser en leur faveur les fautes qu’elles ont commises.
Il ne saurait en être autrement pour un pays qui a choisi Leuk-le-lièvre senghorien c’est-à-dire la ruse comme modèle d’intelligence. Le cirque politicien n’est que la conséquence du côté pire des Sénégalais: l’accoutumance à la roublardise. Le peuple sénégalais doit être seul au monde à se donner comme modèle, Leuk-Le Lièvre qui est symbole du mensonge, un fourbe qui use et abuse de ruse, élevant la tromperie au rang de ciment des relations, confondant malice et intelligence. C’est le contraire des valeurs à inculquer à une nation en construction.
Le Sénégal a besoin de faire un travail d’introspection sur Leuk-Le Lièvre senghorien pour se doter de nouveaux codes culturels, politiques et d’un nouveau système d’interaction relationnelle.
Vive la République !
Vive le Sénégal !
Moustapha Diakhaté
laissez un commentaire