Ultimate magazine theme for WordPress.

Bignona : les acteurs de santé communautaire veulent une banque de sang

0

Au mois d’Août dernier, les acteurs de santé communautaire du district sanitaire de Bignona avaient initié avec l’appui de l’ONG PANAFRICARE, une journée de don de sang. Ils avaient, en son temps, annoncé un plan d’action de pérennisation de l’activité et dans 6 mois, ils devaient remettre ça.

L’engagement a été respecté car, ce Mardi 28 Décembre 2021, ils se sont encore donné rendez-vous au centre de santé de Bignona pour donner de leur sang avec la participation des populations. L’objectif est de faire en sorte que la banque de sang de Ziguinchor ne manque jamais de ce liquide vital.

Mieux, le centre de santé de Bignona dispose désormais d’un bloc opératoire fonctionnel et un pavillon qui accueille beaucoup de malades dont certains ont souvent besoin de sang, le besoin est alors beaucoup plus proche.

Le maire de Bignona, Mamadou Lamine Keita qui a soutenu cette activité a lui aussi sacrifié à l’acte et donnant l’exemple. Il s’ inscrit lui aussi dans la dynamique des acteurs communautaires pour les mêmes objectifs et l’édile de Bignona d’inviter les populations à faire autant pour sauver des vies et pourquoi pas se sauver soi-même.

Cependant, Bignona ne disposant pas de banque de sang, les poches recueillies sont envoyées et gardées à Ziguinchor. Une situation qui n’est pas sans conséquence car chaque fois qu’un malade a besoin de sang à Bignona, il faut déplacer une ambulance sur Ziguinchor avec l’état dégradant de la route entre Tobor et Ziguinchor, il faut du temps avant de trouver du sang.

Or, les soins sanitaires c’est aussi la rapidité dans la prise en charge pour mettre toutes les chances de son côté pour sauver la vie en question. Voilà pourquoi, parlant au nom des acteurs de santé communautaire et de sa structure Panafricare, Ismaïla Ngotty Diadhiou pense qu’il est temps que le centre de santé de Bignona dispose d’une banque de sang pour réduire le temps qu’il faut pour trouver du sang et sauver le maximum de vie.

Il l’a dit également au Maire de Bignona qui adhère à la proposition tout en rassurant la question était déjà en étude de faisabilité et que tout ce qui doit être fait pour améliorer la qualité de la prise en charge sanitaire des populations demeure une priorité pour lui et pour le conseil municipal.

 

L.BADIANE pour Xibaaru

laissez un commentaire