Ultimate magazine theme for WordPress.

Ça chauffe entre le Pape et des Rabbins juifs…Ils lui demande des explications

0

Un grand rabbin israélien demande des explications au pape pour des commentaires qui, selon lui, faisaient « partie intégrante de l’enseignement du mépris envers les Juifs »

  • Le pape François a parlé pour la première fois de la Torah, la première partie de la Bible juive, le 11 août
  • L’un des plus grands rabbins d’Israël a écrit une lettre demandant au pape d’expliquer ses commentaires
  • Les autorités du Vatican ont déclaré qu’elles étudieraient la lettre et envisageraient une réponse
  • La lettre indiquait que les commentaires du pape faisaient « partie intégrante de » l’enseignement du mépris « à l’égard des Juifs et du judaïsme que nous pensions avoir été entièrement répudiés par l’Église »

Les plus hautes autorités religieuses juives d’Israël ont déclaré qu’elles étaient préoccupées par les commentaires du pape François à propos de leurs livres de loi sacrée et ont demandé des éclaircissements.

Le rabbin Rasson Arousi, président de la Commission du grand rabbinat d’Israël pour le dialogue avec le Saint-Siège, a écrit une lettre adressée au Vatican dans laquelle il était indiqué que les commentaires semblaient suggérer que la loi juive était obsolète.

Les autorités du Vatican ont déclaré qu’elles étudiaient la lettre, vue pour la première fois par Reuters, et envisageaient une réponse.

Le rabbin Arousi a écrit la lettre un jour après que le pape eut parlé de la Torah, les cinq premiers livres de la Bible hébraïque, lors d’une audience générale le 11 août.

La Torah contient des centaines de commandements, ou mitsvot, que les Juifs doivent suivre dans leur vie quotidienne. La mesure de l’adhésion au large éventail de directives diffère entre les Juifs orthodoxes et les Juifs réformés.

Lors de l’audience, le pape, qui réfléchissait à ce que saint Paul a dit à propos de la Torah dans le Nouveau Testament, a déclaré : « La loi (Torah) cependant ne donne pas la vie.

‘Il n’offre pas l’accomplissement de la promesse parce qu’il n’est pas capable de l’accomplir… Ceux qui cherchent la vie doivent se tourner vers la promesse et son accomplissement en Christ.’

Le rabbin Arousi a envoyé la lettre au nom du grand rabbinat – l’autorité rabbinique suprême pour le judaïsme en Israël – au cardinal Kurt Koch, dont le département du Vatican comprend une commission pour les relations religieuses avec les Juifs.

« Dans son homélie, le pape présente la foi chrétienne comme ne remplaçant pas seulement la Torah ; mais affirme que ce dernier ne donne plus vie, ce qui implique que la pratique religieuse juive à l’époque actuelle est rendue obsolète », a déclaré Arousi dans la lettre.

« Cela fait en effet partie intégrante de » l’enseignement du mépris « à l’égard des Juifs et du judaïsme que nous pensions avoir été entièrement répudié par l’Église« , a-t-il déclaré.

laissez un commentaire