Ultimate magazine theme for WordPress.

Combat politique : Le silence intriguant de « Ndamal Kadior »

Idrissa Seck, président du parti Rewmi
0

Idrissa Seck est devenu aphone depuis la présidentielle de 2019. Le leader du Parti Rewmi s’est carrément écarté de la scène médiatique mais aussi de la scène politique. Un silence qui intrigue mais aussi qui divise au sein de son parti.

« Ndamal Kadior » qui avait réussi à faire bouger le régime de son ancien mentor, Abdoulaye Wade, ne porte plus les combats au moment où la situation politico-social est marquée par de fortes tensions.

Les motivations de l’ancien président du Conseil communal de Thiès sont floues. Idrissa Seck a-t-il peur du régime de Macky ? Ou alors c’est juste une stratégie de communication ?

Peur du régime de Macky…

Idrissa Seck a tout l’air d’avoir peur de Macky Sall car depuis que le Président l’a battu lors de la dernière présidentielle, il s’est « exilé » du combat politique. Certains membres de son parti vont même jusqu’à parler de « leader muet ».

Stratégie de Communication…

En grand stratège, Idrissa Seck semble éviter les pièges de l’incommunication mais aussi les risques de la communication car communiquer ne veut pas toujours dire ce que les gens veulent entendre. Mais aussi une très bonne communication lui ferait revenir en force sur la scène politique. Et « Ndamal Kadior » pourrait à nouveau capter l’attention des sénégalais.

Comme le dit l’adage « qui ne dit rien consent », donc il est impératif pour le Rewmiste en Chef de parler pour édifier les sénégalais mais aussi ses partisans qui ne jurent que par lui.

Aliou Ngom (Stagiaire)

laissez un commentaire