Ultimate magazine theme for WordPress.

Condoléances à Bignona : Sonko tape encore sur Macky

0

Décidément, le leader du PASTEF, Ousmane Sonko ne laisse plus aucun répit à son principal adversaire, le Président Macky Sall et il ne laisse passer aucune occasion pour tirer à boulet rouge sur sur le locataire du palais.

En effet, les leaders de la coalition Yewwi Askan wi, Habib sy, Khalifa Sall, Déthié Fall, Cheikh Tidiane Dieye, Aïda Mbodj accompagnés par Guy Marius Sagna entre autres sont venus dans la région de Ziguinchor ce Mardi en début d’après-midi pour présenter leurs Condoléances aux familles des jeunes Abdoulaye Diatta (Tenghori Bignona) et Idrissa Goudiaby (Ziguinchor) morts tous les deux à l’occasion de la manifestation interdite de l’opposition du 17Juin dernier.

Et le leader des patriotes en a profité pour descendre Macky Sall qu’il prend pour responsable de tout ce se passe dans ce pays à cause de « sa volonté manifeste de vouloir installer le Ko pour continuer à diriger ce pays » à souligné Ousmane sonko qui ajoutera que « Macky Sall n’aime pas la Casamance et les Csamancais en particulier les diolas, tout cela depuis qu’il y a un homme politique casamancais du nom d’Ousmane Sonko qui le dérange », crache-t-il.

Mais Sonko invite les sénégalais notamment ceux qui sont issus de la casamance à ne pas se laisser embarquer par « le discours haineux de Macky Sall car personne n’est plus sénégalais que le casamancais ». « La casamance est la région la plus cosmopolite du Sénégal où toutes les ethnies, toutes les religions cohabitent en toute harmonie », à conclu le leader de PASTEF.

Cependant, concernant la mort de ces jeunes et la volonté de leur famille de disposer des corps pour procéder à leur inhumation, Ousmane Sonko, tout comme Khalifa Sall, ont suggéré aux familles de patienter le temps qu’une contre expertise de l’autopsie soit faite.

Pour eux, « il faut que ces « assassinats cessent et la meilleure manière d’y arriver est de faire payer aux auteurs leurs crimes » et pour cela, il faut qu’on sache qui a fait quoi avant de rendre les corps. Khalifa sall estime que c’est la meilleure façon de rendre hommage aux jeunes morts car pour lui, ce sont des martyrs et c’est trop facile de dire comme ça qu’ils ont été tués par une arme blanche. Après Bignona, ils sont repartis à Ziguinchor où ils ont tenu une conférence de presse.

Voici les images de la cérémonie de condoléances :

L. Badiane pour Xibaaru

laissez un commentaire