Ultimate magazine theme for WordPress.

Côte d’Ivoire : le féticheur envoûte une fille de 12 ans et fait d’elle sa femme

0

Le féticheur Karim ‘’l’homme fort’’ accusé d’avoir enlevé l’élève Yéo Korotoum (12 ans) pour en faire son ‘’épouse’’, a été arrêté, le mercredi 14 septembre 2022, à Korhogo.

Les lignes commencent à bouger dans l’affaire ‘’Enlèvement spectaculaire à Korhogo’’. Le guérisseur Karim ‘’l’homme fort’’ accusé d’avoir enlevé, courant mars-avril 2022, Mlle Yéo Korotoum, née le 6 mars 2010 à Nagouzinkaha (Sinématiali), élève en classe de CM1 à l’Epp Sediogo 2, a été interpellé par la gendarmerie, le mercredi 14 septembre 2022, à Korhogo. La jeune fille a été retrouvée, dans son quartier Dramannkaha, non loin de sa cour.

féticheur
Les forces occultes du féticheur en forme d’amulettes.

Yéo Adama, l’oncle de Mlle Yéo Korotoum, confirme l’interpellation du guérisseur (féticheur pour certains) Karim ‘’l’homme fort’’.  « Effectivement, il a été déféré depuis hier soir. Le féticheur avait dit que la fille n’est pas chez lui. On pouvait croire à ses propos. Mais les gens ont su que la fille est à sa disposition. Elle a été retrouvée dans son quartier », a-t-il assuré…

A l’en croire, une bonne volonté qui a repéré sa nièce dans le quartier du guérisseur a alerté la gendarmerie nationale qui est allée l’interpeller. « Il se trouve que le guérisseur à quelque chose à voir dedans. Quand c’est ainsi, on est obligé de le garder maintenant. Il a dit que la fille n’était pas avec lui et on s’en va trouver la fille dans ses environs. Il y a un problème », fait-il remarquer.

Contacté également par Linfodrome, Yéo Torna, le père de Yéo Korotoum, affirme que sa fille a été retrouvée et confirme l’interpellation du mis en cause.  « Elle a été retrouvée hier, à Korhogo, à côté du féticheur, dans une cour. Celui chez qui on l’a retrouvée dit que cela fait à peu près un mois que la fille est chez lui et qu’il ne connait pas le féticheur. On lui demande qui t’a donné la fille ? Il n’a pas eu de réponse à donner. Lui aussi doit être jugé », a-t-il indiqué.

A en croire le père de la jeune fille, rendez-vous leur a été donné pour le lundi 19 septembre 2022, au tribunal de Korhogo, dans le cadre de cette affaire. Il ajoute qu’il a certes vu sa fille et lui a adressé la parole, mais cette dernière reste muette quand il lui parle.

« Je l’ai vue, je lui ai adressé la parole, mais quand je lui parle, elle ne me répond pas. Je lui ai longuement adressé la parole, mais elle n’a pas ouvert la bouche. Avant, quand elle était ici avec moi à la maison (à Sediogo), elle n’avait pas de problème. Elle parlait avec moi normalement », s’inquiète-t-il.

« Actuellement, je vous jure, des fonctionnaires jouent leur carrière. Ce sont eux qui sont en train d’intoxiquer pour dire que la fille a 18 ans »

Tout en affirmant que des tests de VIH et de grossesse seront effectués chez la jeune élève, son oncle Yéo Adama soutient que « Cette affaire éclabousse certains fonctionnaires ». « Ils n’ont pas imaginé les tournures qu’elle allait prendre. Actuellement, je vous jure, des fonctionnaires jouent leur carrière. Ce sont eux qui sont en train d’intoxiquer pour dire que la fille a 18 ans. Vous laissez l’extrait de naissance de la fille et vous allez faire autre chose », s’indigne-t-il.

féticheur
Une écolière en Côte d’Ivoire

Et de s’interroger. « Quelle est l’intention qui est derrière ? Une fille de 18 ans au CM1 ? C’est impossible. Depuis le CP1, la fille fréquente avec son extrait. Il n’y a pas de problème à ce niveau. Il y a l’original de l’extrait. Si le monsieur (le féticheur : ndlr) coule, ils vont couler. Ils jouent leur carrière (…). La gendarmerie est en train de faire son travail », se réjouit-il.

Pour rappel, cette affaire de ‘’détournement de mineure’’ remonte au mois de mars-avril 2022 quand, l’élève de CM1 régulièrement malade a été envoyée chez le féticheur Karim ‘’l’homme fort’’, au quartier Dramannkaha de Korhogo, pour des soins.

Alors que les parents s’attendaient à retourner avec leur fille dans leur village Sediogo situé à une douzaine de kilomètres de Korhogo, le guérisseur les convainc de laisser Mlle Yéo Korotoum chez lui. Plus tard, ils apprennent qu’il a fait d’elle son épouse. « Allez dire à ses instituteurs que Korotoum est déjà mariée et que son école s’arrête là », rapport Korhogo Flash Infos.

Surpris par cette annonce, les parents ont tenté vainement d’arracher leur fille aux mains du féticheur Karim ‘’l’homme fort’’. Ils auraient saisi la police et le chef canton, mais n’ont pas eu gain de cause parce que selon eux, « Korotoum a été envoûtée par le féticheur »….Lire la suite ici

laissez un commentaire