Ultimate magazine theme for WordPress.

Criminalisation de l’homosexualité : la Ligue des Oulémas n’est pas en phase avec l’Assemblée

0

Le rejet de la proposition de loi criminalisant l’homosexualité par le bureau de l’Assemblée nationale n’agrée pas la Ligue des oulémas du Sénégal. Saluant l’initiative du collectif And samm Jikko yi, elle l’encourage et lui réitère son soutien indéfectible. « Allah n’a pas créé le monde pour qu’il y soient répandus le mal ou les pratiques condamnables et interdites telles que l’homosexualité, l’adultère, l’assassinat etc. », lit-on dans une déclaration de Thierno Madani Tall, président de la Ligue des Oulémas de l’islam, repris par Emedia.

Le religieux a saisi l’occasion de la cérémonie de commémoration de la disparition de Thierno Seydou Nourou Tall, hier, pour exprimer la position de la structure qu’il dirige sur la question. Il a rappelé d’abord l’un des principes du prophète (Psl) qui disait : « Ce que je redoute le plus pour ma communauté, ce sont les pratiques des gens de Loth (Homosexualité). »

La Ligue des Oulémas de l’islam regrette donc que la proposition de loi soit jugée comme irrecevable par le bureau de l’Assemblée nationale et appelle les députés à « la crainte référentielle d’Allah et à respecter Ses recommandations (interdits et obligations) car ils seront comptables devant notre Seigneur ». Elle souligne : « Allah exige de tout croyant qu’il empêche de mauvaises pratiques ou bien, s’il n’a pas les moyens ou le pouvoir de le faire, au moins de s’en offusquer ».

Thierno Madani a cité également un passage du livre Cheikh Oumar Foutiyou Tall dans ce sens : « Comprends donc que recommander le bien et interdire le blâmable est un devoir pour celui qui détient toute parcelle d’autorité confiée à lui par Allah. » Cette sortie de la Ligue des Oulémas de l’islam s’aligne ainsi sur celle du khalife général des mourides qui a récemment condamné, dans une déclaration, le rejet de cette proposition de loi. Serigne Mountakha Mbacké avait qualifié l’homosexualité de « crime odieux contre l’humanité ».

laissez un commentaire