Ultimate magazine theme for WordPress.

Daouda Faoura Sow : « L’emploi des jeunes a toujours été au coeur des programmes de Macky »

0

La question de l’emploi des jeunes a toujours été au cœur des programmes et projets du Président Macky Sall…Par Daouda Faoura Sow

Depuis son accession à la magistrature suprême en 2012, le Président Macky SALL a consenti d’énormes efforts pour l’employabilité des jeunes. Dans son ouvrage LE SÉNÉGAL AU CŒUR, il a réaffirmé sa vision sur l’emploi des jeunes en affirmant; je cite : « la politique de l’emploi des jeunes devrait être le moteur de notre action, si nous avons la confiance de nos concitoyens le 24 février 2019 ».

Juste après sa réélection et dans la phase 2 du PSE, le Président de la République, à travers le ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat ambitionne créer un million d’emplois à l’horizon 2023. Cela passe par la Formation professionnelle et technique qui est le moyen de développement du capital humain. Pour en arriver là, des programmes ont été présentés dans l’annexe des projets annuels de performance (PAP) du ministère de l’emploi. C’est dans ce sens que nous avons eu à faire des observations sur le budget-programme dudit ministère.

Dans le programme developpement de l’emploi, nous avons constaté que la question de l’emploi est au cœur des politiques du gouvernement avec le renforcement de l’employabilité, l’amélioration de la performance du dispositif de création d’emplois, la gestion efficace des innervations en matière d’emplois avec des crédits de 1 309 523 000 FCFA avec 82% pour la gestion des interventions en matière d’emplois et 18% pour l’amélioration du dispositif de création d’emplois dans le budget de 2020 du Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle.

Dans le programme developpement des offres de formation professionnnelle et technique, le Président Macky Sall a, dans son discours qui a suivi sa prestation de serment, réitéré sa décision d’accroître sa politique de jeunesse en renforçant la formation professionnelle. A cet effet sous la conduite de l’ONFP, l’Etat du Sénégal a entamé un vaste chantier de construction de centres de formation. On peut citer en exemple, les centres de formation en horticulture démarrés à Nétéboutou (Région de Tambacounda), pour un montant de 2 milliards et celui en restauration et en hôtellerie à Ziguinchor, pour un montant de 1 milliard.

Les crédits de 51 858 414 820 FCFA alloués à ce programme en 2020 constitue une suite logique du Président de la République en la matière avec comme exemple l’ambition qu’en 2020, 4.000 jeunes soient formés dans les domaines de l’horticulture, de l’aviculture et du tourisme et 10 000 autres pourront accéder à des certitudes spécialité à travers le projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC).

Avec cette volonté et une place de choix réservée à la jeunesse, il y a lieu de saluer le choix de Président Macky Sall d’étendre le réseau des centres de formation professionnelle et technique, à raison d’un centre au moins dans chacun des 45 département.

 

Daouda Faoura Sow

Diplômé en Droit Public

APR PIKINE/Guinaw Rails Sud

laissez un commentaire