Ultimate magazine theme for WordPress.

Décès de Samba Sall : « Les croques morts sont aux premières loges et les exaltés exultent » (Pape Sarr)

Pape Sarr
1

Les croques morts sont aux premières loges et les exaltés exultent…Par Pape Sarr

La mort du juge Samba SALL qui est certainement mort de sa bonne mort comme cela arrivera sûrement à chaque être vivant à fini de montrer le visage hideux d’un Sénégal ou des gens jubilent parce qu’un juge est mort. Le défunt juge ne doit cette haine incontrôlée et clairement incompréhensible que parce qu’il a hérité d’un dossier de viol et menace qui engage clairement Ousmane SONKO. Les gens de Pastef ont fini d’administrer la preuve de leur violence en servant de chair à canon dans l’épisode cauchemardesque des saccages vols et viol qui ont accompagné ces jours terribles qui ont vu Sonko appeler au mortal combat pour se souffrir des griffes de la justice. Samba Yakatan s’est pourtant empêtré tout seul dans un massage mémorable au bout duquel une jeune fille l’accuse de viol, de sodomie, et affirme qu’elle est a présent enceinte des assauts de son monstre. Sonko ne rentre pas dans les statistiques de la série balance ton porc mais plutôt dans celle du balance ton monstre. C’est clair que ce leader de Pastef a tous les germes de ce que notre société recèle de plus mauvais. Il s’est assuré une place dans une société changeante qui érige des héros comme Cledor Assane Diouf et Tounkara. Leur arguments sont simples et grossières et ont pour nom délation injures menaces agression. On comprend dès lors que le mélange détonnant de ces choix d’argumentation avec l’amalgame régionaliste que Sonko ne cesse de faire finissent par mener ce pays dans un climat social aussi délétère que dangereux. Jamais les sénégalais ne se réjouissent de la mort même de leurs pire ennemis. En arriver à se glorifier parce que le juge chargé de l’affaire Sonko Adji SARR est mort après que le premier juge se soit lui désisté parce que sa femme est diola démontre clairement que la République fout le camp. On aurait dû faire arrêter ces dames du Bois Sacré qui avait menacé Adji SARR de mort, en ne le faisant pas on donne carte blanche à ce type d’animisme d’un autre siècle. Seul Dieu tue qui il veut et quand il veut. Si le bois sacré avait une incidence sur l’affaire Sonko Adji SARR ou sur la marche du Sénégal vous pensez bien que Sonko serait notre Président a l’heure qu’il est. Non seulement ce n’est pas le cas mais rien jamais ne lui sera épargné. Il a été radié et il vient de propulser sa popularité de la manière la plus salace qui soit puisque sa luxure a fait la une des journaux du monde. Ce pays ne peut continuer de vivre en mettant le mal en exergue et le bien au placard. C’est la responsabilité de tout le monde y compris de gens comme Oumar Bakayoko et de toutes ces personnes charmés par le projet de société aussi démagogique qu’alléchant de Pastef. En vérité je crois que Pastef est un bon projet qui a sa place dans notre société mais Ousmane Sonko lui est clairement nuisible à Pastef et à la société entière. Bakhoul ci Keur bakhoul ci aleu et si notre jeunesse veut entrevoir un jour les promesses du projet Pastef il devra se débarrasser de Sonko et vite. Il porte en lui une mélancolie et une guigne terrible qui le feront invariablement passer de Charibde à Scylla. Jamais il ne saura trouver en lui de quoi lustrer ce parti pour qu’il passe de horrible à reluisant. Les sénégalais ont découvert avec Pastef version Sonko l’innommable et le dépit des ces exaltés qui exultent parce que Malakal mawti a eu raison de Feu Samba SALL. Que Dieu ait pitié de son âme et qu’il en fasse son hôte au paradis éternel. Pour ceux qui chantent et dansent ou qui d’une certaine manière sont heureux de la mort de Samba SALL il faut que quelqu’un leur dise que ce décès n’arrête pas la procédure. S’ils le peuvent qu’ils fassent tuer tous les jugent de ce pays et même tous les procureurs et autres commis de la justice. Désormais ce peuple a ouvert les yeux et la prise de parole de la victime Adji a fini de nous convaincre de la pathologie avancée de Sonko. Alors même si ces fous pouvaient tuer tout le monde on s’armerait alors de sidy tobe et de khapp kebe mais assurément on veillera à ce que Sonko paie pour sa honteuse luxure. QuAllah ramène les morpions suiveurs de Samba Yakatan a la raison. Amine

Pape SARR 

Duc de Diapal

Afficher les commentaires (1)