Gambie : Une quarantaine de personnes arrêtées après les heurts de Sanyang

Les émeutes du village côtier de Sanyang, dans l’extrême ouest de la Gambie, ont connu des développements après la mort d’un pêcheur gambien, qui aurait été poignardé par un Sénégalais. Selon Iradio, la police gambienne a mis aux arrêts une quarantaine de personnes.

Pour rappel, des heurts ont éclaté entre des pêcheurs et des Forces de l’ordre. Tout est parti de la mort d’un Gambien, habitant de Sanyang. À l’origine de ce drame, c’est un jeune pêcheur saisonnier sénégalais, surpris en plein cambriolage, qui aurait ainsi tué un Gambien.

Ce qui a entrainé de violentes tensions entre populations locales et ressortissants sénégalais, à Sagnyang, une petite localité gambienne située sur la face atlantique, à une quarantaine de kilomètres de Banjul. Les exactions des autochtones se solderont par de nombreux dégâts matériels du côté des Sénégalais. Même le poste de police sera réduit en cendres.

laissez un commentaire