Ils ne seront plus maires en 2022 : Aliou Sall, Mansour Faye, Abdoulaye Thimbo…

Aliou Sall, Mansour Faye, Abdoulaye Thimbo victimes de la situation politique, seront sanctionnés en 2022. Leur seul tort…être parents proches du président Macky sall

Le Président de la République Macky Sall traverse une crise politique chaotique. La pire de son histoire depuis son accession à la magistrature suprême du pays. Jamais Macky Sall ne s’était retrouvé dans une telle situation de faiblesse, face à l’opposition qui est en train de monter en puissance. Le Président de la République Macky Sall est en train de manœuvrer. Il ne lui reste plus qu’à reporter à nouveau les élections locales dont il sent la défaite de son camp. Une défaite cependant plus qu’inévitable.

Et ce sont ses proches qui vont faire les frais de sa fragilisation. On peut dire même qu’ils sont en train de vivre leurs derniers instants de maires de ville. Il s’agit de Aliou Sall, maire de la ville de Guédiawaye, Mansour Faye, édile de la vieille ville du Nord Saint-Louis et de Abdoulaye Thimbo qui est à la tête de la ville de Pikine. Ils ont cette particularité de faire partie de la famille présidentielle. Aliou Sall est le petit frère du Président de la République Macky Sall, Mansour Faye est son beau-frère et Abdoulaye Thimbo, son oncle. Aliou et Compagnie vont subir les dégâts collatéraux de la mauvaise gouvernance du frère Président..

Aliou Sall, Abdoulaye Thimbo et Mansour Faye doivent se préparer et faire leurs valises. Ils sont en train de vivre leurs derniers instants de maires. Car, ils seront battus lors des prochaines élections locales. Et après ça, ils devront rendre compte…

Le régime du Président de la République Macky Sall vit ses pires tourments face à une opposition qui monte en puissance à la suite des évènements sanglants que vient de traverser le Sénégal. L’opposition est sortie renforcée de ces épreuves. Alors que le Président de la République Macky Sall avait déclaré la réduire à sa plus simple expression.

Macky Sall fait les frais de son arrogance et de la mauvaise gouvernance de son régime. Il en paie les conséquences. Il lui faut envoyer des signaux forts au peuple sénégalais afin de se sortir de la situation. Changer son comportement vis-à-vis de ses administrés et surtout de son opposition…mais aussi changer ses collaborateurs ankylosés par l’ivresse du pouvoir.

Macky Sall a promis certes la mise en place d’un fonds spécial de 350 milliards de FCFA pour l’emploi des jeunes, mais il lui faut faire davantage. Le signal fort, ce sera le prochain remaniement avec le limogeage de la plupart de ses ministres très impopulaires. Des ministres qui sont coupés des réalités du peuple.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire