Niasse malade…Macky fragilisé et diminué

Le Président de la République Macky Sall se sent vraiment seul en ce moment. Il est fragilisé et diminué. Où se trouvent ceux qui doivent le soutenir en cette période si difficile pour lui ? Macky Sall a besoin de réconfort, après que son pouvoir a été ébranlé à la suite des évènements douloureux qui ont secoué tout le Sénégal. L’opposition s’en est retrouvée ragaillardie. Alors que les alliés du Président de la République, on ne les retrouve plus.

La nouvelle peut même paraître triste pour le Président de la République Macky Sall. Son vieil allié, le Président de l’Alliance des forces patriotiques (AFP) et Président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse ne se porte pas mieux. Selon des sources concordantes, Moustapha Niasse est vraiment malade. Il ne se porte pas du tout bien. D’ailleurs, hier lors du vote de la loi sur le report des élections locales et de la prorogation du mandat des élus locaux, c’est le premier Vice-Président de l’Assemblée nationale Abdou Mbow, lui-même qui a présidé la séance.

Xibaaru l’avait dit…Niasse est malade, atteint « mystiquement »

Etrange ! Car pour rien au monde, si ce n’est qu’il est malade, Moustapha Niasse n’aurait raté une telle séance. Il a toujours été au front à l’Assemblée nationale au cours des séances, comme celle d’hier. Seulement, la maladie est passée par là. Le vieux politicien du Sénégal (après Me Abdoulaye Wade bien sûr) est alité. Cette absence du Président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse de la scène politique, fragilise le Président de la République Macky Sall. Surtout en cette période où ce dernier a vraiment besoin du « sage Niasse » qui incarne le rôle de « kilifeu » au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY).

Macky Sall se sent vraiment orphelin sur son trône de Président de la République en ce moment. Avec Moustapha Niasse malade, la Présidente du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) Mme Aminata Mbengue Ndiaye dont on dit qu’elle traîne une pathologie, Idrissa Seck rendu impopulaire depuis sa transhumance, le Président de la République Macky Sall se retrouve seul au front. A lui seul de faire face à l’opposition devenue plus que jamais déterminée à mener le combat contre lui. Le cheval de bataille de l’opposition se trouve en ce moment contre le report à nouveau des élections locales dont le pouvoir veut qu’elles se tiennent en 2022.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire