Indiscipline et crise d’autorité à l’APR : Macky Sall sort le bâton

Face à l’indiscipline et la crise d’autorité qui rongent l’Alliance pour la République (APR), le Président Macky Sall a décidé de sortir le bâton. C’est lui qui a donné l’ordre à la Commission de discipline de l’APR de se réunir pour exclure Moustapha Diakhaté. D’ailleurs, le communiqué du Secrétariat exécutif national de l’APR avait félicité le Chef de l’Etat d’avoir pris cette décision. Invité de l’émission Faram Facce, son Chef de cabinet, Mame Mbaye Niang indique que ce sont les textes de l’APR qui permettent à son Chef, le Président Macky Sall d’instruire la Commission de discipline d’exclure tout militant qui entrerait en rébellion.

Le Président Macky Sall sait que son parti va vers une période difficile, surtout avec les élections locales à venir. Des élections où le principal adversaire de l’APR va être…l’APR. Dans la plupart des localités, des responsables ayant des ambitions qui ne seront pas désignés pour diriger la liste de l’APR vont créer d’autres listes parallèles. Macky Sall est conscient du danger. Il sait qu’il lui faut prendre des mesures pendant qu’il est temps. Au cours de l’émission Faraam Facce, Mame Mbaye Niang a confirmé que des responsables au sein de l’APR qui ont des ambitions cachées, se livrent à une bataille de positionnement.

La Commission de discipline de l’APR qui était composée de Abdoulaye Badji, de Benoît Sambou, de Mbaye Ndiaye et de Abdou Mbow a été renforcée avec les cooptations de nouveaux membres que sont Abdoulaye Diallo, Awa Guèye et Oumar Guèye. Un signal fort adressé à tout responsable qui chercherait à se rebeller contre les décisions du parti. Macky Sall tient le bâton et cherche à mettre de l’ordre dans les rangs de l’APR. Et, la Commission de discipline va être son bras armé. D’où, sa décision de la renforcer.

La rédaction de Xibaaru