Ultimate magazine theme for WordPress.

Insolite : Un bébé nait avec son jumeau dans l’estomac

0

Un bébé est né avec un embryon dans l’estomac, une rareté médicale extrême qui a stupéfié les médecins.

Les faits se sont déroulés en Israël, au centre médical Assuta d’Ashdod. Les cas de fœtus-in-fetu ne se produisent qu’une fois sur 500 000 naissances, a-t-on appris auprès des spécialistes.

Des contrôles et des échographies effectués en fin de grossesse avaient déjà permis de constater que le ventre du bébé était gonflé. Après sa naissance naturelle, les médecins l’ont soigneusement examinée et ont confirmé la présence de quelque chose à l’intérieur du nouveau-né. Elle a immédiatement subi une batterie d’examens complémentaires, notamment des échographies et une radiographie.

« Nous avons été surpris de découvrir qu’il s’agissait d’un embryon », a déclaré le directeur de la néonatologie à Assuta, Omer Globus.

Après une opération faite par des experts dudit centre, deux sacs similaires ont été retirés de l’estomac du bébé.

« Nous pensons qu’il y en avait plus d’un, et nous sommes toujours en train de vérifier cela », a-t-il déclaré.

Globus a souligné que les restes n’étaient pas un embryon entièrement formé, mais plutôt un embryon qui ne s’est que partiellement développé. Les médecins ont pu voir quelques os et un cœur, a-t-il dit.

« Mais cela ne ressemblait pas à un embryon tel que vous l’imaginez », a-t-il déclaré.

Selon les experts, l’opération a été couronnée de succès et le bébé devrait se rétablir complètement. Globus a également déclaré qu’il existe un certain nombre de théories sur la façon dont de tels cas se produisent, l’une d’entre elles étant que la grossesse commence par des jumeaux mais que l’un des embryons est absorbé par l’autre.

« Cela se produit dans le cadre du processus de développement du fœtus, lorsque certaines cavités se ferment au cours du développement et que l’un des embryons pénètre dans un tel espace. Le fœtus à l’intérieur se développe partiellement mais ne vit pas et reste là », a-t-il expliqué.

laissez un commentaire