Ultimate magazine theme for WordPress.

Internes des hôpitaux gazés : Ansoumana Dione demande une enquête

Ansoumana Dione conseiller au ministère de la Santé
0

Internes des hôpitaux gazés : Ansoumana DIONE interpelle le Ministre de l’Intérieur pour l’ouverture d’une enquête. (Lettre ouverte)

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
Face aux députés, ce mercredi 23 novembre 2022, pour le vote du budget de son Département, Madame le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Docteur Marie Khémesse NGOM NDIAYE a fortement regretté l’action des forces de l’ordre, ayant utilisé des gaz lacrymogènes au sein de l’Hôpital de Fann contre de vaillants médecins, au service de toute une nation.
Pour notre part, nous Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux, nous vous adressons cette lettre ouverte, pour condamner avec la dernière énergie, cet acte inadmissible et barbare, exercé à côte de patients hospitalisés, sur ces vrais spectacles de la santé, ne présentant aucun danger pour ladite structure. Cette triste scène est très grave.
C’est pourquoi, nous vous interpellons également, pour l’ouverture d’une enquête, pour savoir réellement d’où provient l’ordre de jeter ces gaz lacrymogènes sur ces médecins, afin que des sanctions soient vite prises, pour éviter de mauvaises pareilles choses. Car, de telles pratiques prouvent nuire gravement aux efforts du Ministre Marie Khémesse NGOM NDIAYE.
Espérant une suite favorable à notre requête, veuillez agréer, Monsieur le Ministre de l’Interieur, l’expression de notre haute considération.
Rufisque, le 24 novembre,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)
laissez un commentaire