Justice en danger au Sénégal…Malick Sall le seul coupable

Le secteur de la Justice dans la tourmente : Macky Sall doit débarrasser le Sénégal de Me Malick Sall

C’est un véritable appel de détresse qui est lancé au Président de la République Macky Sall par le Sénégal tout entier pour qu’il nous soit débarrassé du gouvernement, le ministre de la Justice Me Malick Sall. La nomination de ce dernier dans le gouvernement se révèle comme une des pires catastrophes. Me Malick Sall se moque de tous les Sénégalais, et démontre à travers ses actes qu’il les méprise. Avec lui, depuis qu’il est ministre de la Justice, c’est la souffrance au quotidien pour le Sénégal en entier.

Me Malick Sall méprise tout le monde. Même le Président de la République Macky Sall n’est pas épargné à travers cet entêtement de ce ministre qui aime défier les Sénégalais. Depuis qu’il a été nommé ministre de la Justice, cet individu, illustre inconnu du bataillon ne cesse à travers des actes provocateurs de paralyser tout le système judiciaire au Sénégal.

Me Malick Sall devient un véritable belliciste. Dès sa nomination, sa première occupation a été de s’attaquer aux acquis gagnés à travers de longues années de lutte par les greffiers et autres personnels de la Justice. Me Malick Sall est venu pour tout remettre en cause. Quitte à contredire celui qui est le Chef de l’Etat Macky Sall, grâce à qui il est sorti de l’anonymat pour être nommé ministre de la République. Du jamais vu, sous tous les cieux, Me Malick Sall a osé déchirer des décrets du Chef de l’Etat pour l’amélioration sociale des travailleurs de la Justice.

A cause de nombreux impairs par lu pour voir ignoré tous les accords signés par le gouvernement et les travailleur, le secteur de la Justice fut longuement paralysé. Au grand dam des justiciables. Mais cela, Me Malick Sall n’en a que cure. Aujourd’hui, dans une de ses tristes performances, depuis qu’il est nommé ministre de la Justice, Me Malick Sall a fini de braquer toute la magistrature contre la République, parce que tout simplement il veut se payer la tête du Président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), Souleymane Téliko.

Aujourd’hui, ce qui est rare au Sénégal, risque de se produire. Ce sont les magistrats eux-mêmes qui menacent de paralyser le fonctionnement des tribunaux. Le tout à cause de l’entêtement d’un individu. Bon Dieu ! Le Président de la République Macky Sall ne doit plus attendre pour nous débarrasser d’un homme que personne ne connaissait au Sénégal avant qu’il ne soit ministre et ne se soit signalé par ses tristes performances.

La rédaction de Xibaaru