Ultimate magazine theme for WordPress.

Kaolack : El Hadji Assane Sall dézingue Mariama Sarr et Baye Ciss

0

A quelques mois des élections territoriales, les nerfs sont en surchauffe au niveau de Kaolack. Chez les partisans de la mouvance présidentielle (APR et ses alliés), c’est la guerre des tranchées. Dans une sortie médiatique de ce jour, El Hadji Assane Sall qui plaide une dynamique d’ensemble pour le triomphe de la cause du Président Macky, n’a pas mis de gants pour tirer à boulets rouges sur Madame le Maire de Kaolack, Mariama Sarr et de l’opérateur économique de son état, Cheikh Ibrahima Niass Ciss dit Baye Ciss.

« Durant le Gamou, le Maire ministre Mariama Sarr a tout fait pour saboter Médina Baye et, le fils cadet de Cheikh Al Islam Cheikh Ibrahima Niass dit Baye a eu à le souligner. Cette dame n’a aucun respect pour la Cité religieuse de Baye Niass. D’ailleurs, elle n’a pas daigné faire le déplacement lors de la cérémonie officielle consacrée à la célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Muhammad (PSL) au niveau de cette localité. Le ministre de l’intérieur a même constaté son absence en tant que Maire de la Ville. Trop, c’est trop ! Mariama Sarr doit être envoyée à la retraite pour de bon par les populations lors des prochaines élections locales de Janvier parce qu’elle est incapable », a dit M. Sall.

Qui décrit un bilan chaotique de son magistère : « Depuis 2014, Mariama Sarr a failli sur toute la ligne. Elle n’a jamais rien inauguré à Kaolack. Son bilan est nul, chaotique et honteux et pour le camoufler, elle instrumentalise des gens sans foi ni loi pour s’attaquer à de dignes fils de Kaolack comme Mohamed Ndiaye « Rahma ». Le seul tort de ce dernier, c’est d’entreprendre des actions fortes pour accompagner les populations kaolackoises. »

Et Baye Ciss de prendre sa part:  » La façon que le soit-disant opérateur économique Baye Ciss entend faire de la politique est aberrante. Il se pense être au sommet de son art alors qu’il ne pèse absolument rien à Kaolack. Il vit et fait du chantage. Pour preuve, lors du dernier Gamou, il a toujours simplement « boycotté » les populations et, notamment, les religieux espérant pouvoir diminuer l’aura de ce grand évènement. Mais, que nenni ! Al Hamdoulilahi ! Tout se passe comme sur des roulettes. »

El Hadji Assane Sall a aussi sermonné certains apprentis politiciens qui se distinguent dans des injures et insultes : « Ce n’est pas par des attaques, un enchevêtrement d’intoxications incongrues et des accusations infondées et gratuites, des mensonges creux qu’on peut avoir une réputation politique. Faux ! Les auteurs et autres commanditaires d’attaques contre le plénipotentiaire de la Coalition Benno Bokk Yakkar à Kaolack, Mohamed Ndiaye « Rahma » doivent se ressaisir alors qu’il est encore temps. Personne ne peut empêcher l’or de se briller au contact du soleil. Qu’ils cessent leurs oiseux verbiages. »

Revenant sur l’affaire du marché de Médina Baye de Kaolack, El Hadji Assane Sall, de rappeler à Mariama Sarr et Baye Ciss : « Leurs accusations portées sur « Rahma » ne reposent sur rien. Ce sont de simples inepties qui déshonorent leurs auteurs. Le seul titre foncier, c’est Touba avec le Président Wade. Ils s’agitent pour entretenir la confusion . »

laissez un commentaire