Le directeur de prison arrêté pour racket sur les détenus

Kalfa Millogo, Directeur de la prison de Ziniaré (Burkina Faso), a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre et placé sous mandat de dépôt à Kaya. Il est accusé de racket sur les détenus de ladite prison.

Le racket et la corruption sont des maux qui minent les sociétés africaines. Pendant que des gouvernants s’échinent à éradiquer ces maux, certains responsables des administrations enfoncent les clous.

Selon plusieurs sources concordantes, Kalfa Millogo, nommé directeur de la maison d’arrêt de Ziniaré depuis maintenant 1 ans et demi, est régulièrement accusé de favoritisme et de racket sur les détenus 

Nos sources indiquent qu’il percevait des sommes intéressantes pour libérer les détenus. Après plusieurs rapports, celui-ci a été dénoncé par le chef de la sécurité de la prison. Le chef de sécurité aurait porté plainte contre le directeur de prison pour ses actes.

Après des auditions, des détenus auraient confirmé être victime de racket venant de la direction. Suite à ces révélations, Kalfa Millogo a été placé sous mandat de dépôt par les autorités compétentes.