Le grand coup que pourra réussir Touba entre…Wade et Macky

Réconciliation Macky Sall – Me Abdoulaye Wade : Le grand coup que pourra réussir Touba

Le Président de la République, Macky Sall et son prédécesseur au Palais, Me Abdoulaye Wade se rencontreront-ils enfin ce vendredi 27 septembre, à l’occasion de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinaan ? Depuis la passation de pouvoir au Palais qui s’était déroulée en 2012, les deux hommes ne se sont plus rencontrés. Entre les deux hommes, c’est la brouille totale. Me Abdoulaye Wade en veut terriblement à son successeur au Palais de la République, qui dès son installation, a réactivé la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) pour poursuivre des dignitaires du précédent régime libéral.

En fait, Me Abdoulaye Wade est persuadé que parmi les dignitaires de son régime, un seul était visé, son fils Karim Wade qui a été jeté en prison, jugé et condamné. Sa sortie de prison, Karim Wade le doit à une grâce du Président Macky Sall, mais se trouve depuis contraint à un exil au Qatar, privé de ses droits civiques et menacé encore de poursuites, s’il revient au Sénégal, du fait qu’il n’a pas versé les dommages et intérêts pour lesquels il a été condamné à verser à l’Etat. Karim Wade avait été désigné candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS) lors de la dernière élection présidentielle de février 2019, mais n’avait pu se présenter du fait qu’il est privé de ses droits civiques. Le Président de la République, Macky Sall, malgré l’intervention de bonnes volontés, n’entend toujours pas faire voter à l’Assemblée nationale, une loi amnistiant les faits pour lesquels, Karim Wade a été poursuivi, et qui aurait permis à ce dernier de recouvrer tous ses droits civiques.

La hiérarchie mouride a tout fait pour que les deux hommes soient présents lors de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinaan. Me Abdoulaye Wade peut-il se permettre de ne pas y être présent, alors que c’est son régime qui a octroyé le site qui abrite la grande mosquée Massalikoul Jinaan et qu’il a participé financièrement à sa construction, comme son fils Karim Wade du reste ? Tout le monde connait l’attachement et l’allégeance de Me Abdoulaye Wade à la confrérie mouride. Il lui serait difficile d’évoquer un quelconque prétexte pour ne pas assister à un tel évènement, d’autant que le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké à ce qu’il soit présent à l’évènement en envoyant auprès de lui, une délégation dirigée par son jeune frère Serigne Issakha Mbacké pour l’inviter à y prendre part.

Le Président de la République Macky Sall va lui aussi répondre présent à l’évènement. A moins qu’il n’évoque un calendrier de dernière minute pour faire faux bond. Ce qui pourrait lui mettre en mal avec la communauté mouride.

Ce qui risque de se passer si les deux hommes se retrouvent à la grande mosquée Massalikoul Jinaan et se retrouvent côte à côte après la prière qui plus est sera celle du vendredi, ils vont être obligés en bons musulmans de se serrer la main, puis de répondre au souhait du khalife général des mourides qui ne ratera nullement l’occasion pour les inviter à taire leurs divergences et à se rencontrer pour discuter, quitte à ce que ça se fasse en sa présence ou en celle de responsables mourides qu’il aura lui-même désigné. La communauté aura réussi un grand coup en réussissant à réconcilier pour le plus grand bien du Sénégal, l’ancien Président de la République et son successeur.

La rédaction de Xibaaru