Ultimate magazine theme for WordPress.

Le guerrier Ousmane Sonko…(ndékétéyo) un gros peureux

0

Thiey Ousmane Sonko

A chaque fois qu’il est en mauvaise posture il invente une fausse histoire pour rebondir. L’attaque de la maison de sa mère, l’arrestation par ses gardes d’un espion gendarme, l’attaque de sa permanence à l’approche de sa présidentielle étaient de la pure manipulation. Tout était fomenté pour faire le buzz et se victimiser.

Aujourd’hui le contexte est tout autre. Le 10 novembre dernier, devant les forces de l’ordre, Ousmane Sonko a fui jusqu’à perdre son bonnet. Les images qui le montrent en cachette dans un magasin à la Medina en compagnie de ses amis de Yewwi ont fait le tour des réseaux sociaux.

En voyant les images dans le net et la risée autour de sa personne, honte lui a pris. Il fallait maintenant créer un contre feu pour faire oublier sa fuite à la Médina. Le meeting de Yewwi devrait lui permettre de montrer son courage en carton en tenant un discours de va t en guerre. Seulement Ousmane Sonko oublie que les paroles s’en vont et les actes restent. Les images de sa fuite sont indélébiles sur la toile. C’est tout ce que les Sénégalais retiendront lui. C’est à dire un homme peureux, gueulard, bavard et qui est dans l’extase lorsqu’il voit les sangs d’autres Sénégalais couler, loin de sa famille.

Son soit disant refus de signer la charte de non violence n’est rien d’autre qu’une tentative de se démarquer pour rebondir après sa fuite spectaculaire le 10 novembre passé.

Voilà Sonko. Ce discours ne nous fera pas oublier de si tôt ta course dans les rues de la Médina. Pauvre tapete !

Lamine Mane
Ex militant de Rewmi Bignona

laissez un commentaire