Ultimate magazine theme for WordPress.

Le Mali ne veut plus des financements de la France

0

Le gouvernement de la Transition du Mali a décidé d’interdire, avec « effet immédiat », toutes les activités des ONG opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire. C’est ce qui ressort d’un communiqué du Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga.

Cette réaction du gouvernement malien fait suite à la décision de la France de suspendre son aide publique au développement (APD) destinée au Mali. « Le Gouvernement de la Transition a pris note de l’annonce faite par la France le 16 novembre 2022, des mesures suivantes : la suspension de son aide publique au développement à destination du Mali, aux motifs fallacieux de la coopération militaire Mali-Russie et des risques de détournement de cette aide, l’octroi direct aux ONG françaises, des fonds mis à disposition dans le cadre de l’action humanitaire de la France au Mali », a indiqué, le Colonel Abdoulaye Maiga.

La Transition malienne réaffirme, en outre, que « ces allégations fantaisistes sont sans aucun fondement et considère cette annonce de la junte française comme un non-événement » rappelant que « cette déclaration n’est qu’un subterfuge destiné à tromper et manipuler l’opinion publique nationale et internationale aux fins de déstabilisation et d’isolement du Mali ».

laissez un commentaire