Le numéro de téléphone du FBI piraté par des escrocs

Des hackers ont réussi à détourner le numéro de la police fédérale américaine afin d’arnaquer des personnes vulnérables.

Le FBI victime de cybercriminels. Alors que la police américaine multiplie les appels à la vigilance face à la recrudescence de cyberattaques, elle n’avait peut-être pas imaginé se faire elle-même piéger. En effet, comme le rapporte The Independent, des hackers ont réussi à usurper le numéro de téléphone du siège du FBI (202-324-3000) afin d’escroquer des personnes vulnérables.

Concrètement, les escrocs contactent des particuliers, souvent des jeunes ou des personnes âgées, et se font passer pour des agents du FBI leur signalant que leur numéro de sécurité sociale a été suspendu. Pour régler cette situation au plus vite, il leur est alors demandé de créditer de l’argent sur des cartes cadeaux. Les escrocs récupèrent ensuite le numéro des cartes en question et disparaissent, explique The Independent. Et malheureusement, si cette technique sent l’arnaque à plein nez, il semblerait que de nombreuses personnes soient tombées dans le panneau.

Les avertissements du FBI

Le FBI rappelle donc que « tout officier légitime chargé de l’application des lois ne demandera pas d’argent ou de cartes-cadeaux à un particulier ». Par ailleurs, la police américaine suggère de se méfier des « appels téléphoniques à partir de numéros que vous ne reconnaissez pas ». Et bien évidemment de ne jamais communiquer à un inconnu des données personnelles.