Ultimate magazine theme for WordPress.

Le violeur découvre que sa victime à le Sida…Il s’effondre !

0

Un violeur découvre que sa victime est séropositive et sa réaction est impressionnante !

Richard Thomas ne s’est pas effondré à cause de la peine qui lui avait été infligé par la justice, mais à cause de la mauvaise nouvelle qu’il a appris plus tard … Zoom.

On pourra dire que le karma a puni Richard Thomas pour ses actes odieux et répréhensibles …

Un viol sur une amie

À l’âge de 27 ans, cet homme prénomméRichard Thomas a abusé de l’une de ses connaissances. En effet, il a commis un acte horrible, il a décidé de violer l’une de ses amies … Alors une nuit, il s’est introduit dans le domicile de son amie et l’a forcée à entretenir des relations sexuelles avec lui. Il savait que cette dernière prenait des médicaments et des somnifères, donc la tâche a été sans doute plus simple pour lui.

Mais à son réveil, la jeune femme s’est souvenue de tout ce qu’il s’était passé et a décidé de porter plainte … L’accusé, Richard Thomas, a expliqué lors de son procès qu’il n’était pas dans son état normal lorsqu’il a violé la jeune femme et qu’il avait agi sous l’influence de drogue (cocaïne) et de l’alcool. Ce cocktail dangereux a énormément impacté sa mémoire et selon ses dires, il ne se souvenait de plus rien.

Une victime séropositive

Il a été jugé il y a quelques années par un tribunal de la Couronne de Liverpool et a été condamné à 64 mois de prison. Seulement ce n’est pas sa condamnation qui l’a le plus assommé. À l’annonce du verdict du juge, Richard Thomas s’est effondré. En effet, il a appris que sa victime et amie était porteuse du VIH. Face à cette révélation, il n’a pas pu retenir ses larmes.

Après avoir reçu une batterie de tests, il a découvert qu’il l’était, lui aussi, désormais. Les résultats se sont révélés positifs. Les événements ont eu lieu en 2013 dans la ville de Leigh, en Angleterre. Ainsi, depuis son jugement, la victime de Richard Thomas a reçu des soins liés à sa nouvelle pathologie, mais vivra à jamais avec le VIH.

laissez un commentaire