Ultimate magazine theme for WordPress.

« L’école est et doit être au service de l’apprenant » (Cheikh Oumar Hann)

0

Madame la Présidente du Haut Conseil du Dialogue social,

Monsieur le Président de la Commission Education, Jeunesse, Sports et Loisirs de l’Assemblée nationale,

Monsieur le Président de la Commission Jeunesse, Education, Formation, Travail et Emploi du Conseil économique, social et environnemental,

Monsieur le Président de la Commission Education du Haut Conseil des Collectivités territoriales,

Madame le Secrétaire général,

Mesdames et Messieurs les directeurs et chefs de service,

Mesdames et Messieurs les inspecteurs d’Académie,

Mesdames et Messieurs les inspecteurs de l’Education et de la Formation,

Mesdames et Messieurs les conseillers,

Monsieur le Président du Comité Dialogue social/Secteur de l’Education et de la Formation,

Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers,

Messieurs les secrétaires généraux des syndicats d’enseignants,

Messieurs les responsables des organisations de la Société civile actives en Education,

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Je voudrais, à l’entame de mon propos, souhaiter la bienvenue à l’ensemble des participants, des niveaux central et déconcentré, à ce Séminaire de rentrée des classes 2022/2023.

Votre présence massive nonobstant vos agendas fort chargés traduit éloquemment l’intérêt tout particulier que vous accordez au système d’Education et de Formation de notre pays et à cette tradition aujourd’hui bien ancrée dans le secteur.

Aussi, vous comprendrez certainement tout le plaisir que j’ai à présider la cérémonie d’ouverture du présent Séminaire de préparation de la rentrée des classes 2022/2023, moment d’intenses réflexions sur le bilan de l’année scolaire écoulée et de programmation pour celle à venir, dans le cadre des cinq priorités définies pour le quinquennat (2019-2024). A titre de rappel, il s’agit de :

  • promouvoir un climat social apaisé dans le Secteur ;
  • renforcer l’efficacité et l’efficience du système éducatif ;
  • renforcer les capacités des enseignants et la qualité du pilotage du système éducatif ;
  • assurer à tous une éducation de base de qualité ;
  • systématiser l’éducation aux valeurs.
  •  

    Mesdames et Messieurs,

    Ces priorités représentent, comme vous le savez, des leviers pour opérationnaliser la volonté du Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, relative au développement « d’une école pour tous », « d’une école viable, stable et pacifiée », « d’une école de qualité » suite au Conseil présidentiel sur les conclusions des Assises de l’Education et de la Formation d’aout 2015.

    Elles impliquent, conformément à la Lettre de Politique générale pour le secteur (LPGS) de l’Education et de la Formation et son cadre d’action le PAQUET-EF, une gouvernance partenariale plus efficace, plus efficiente, plus inclusive et plus transparente à travers un dialogue pluriel avec une meilleure participation de toutes les familles d’acteurs de l’Ecole.

    Aussi, je voudrais vous rassurer de ma volonté d’inscrire mon action dans le processus initié par mon prédécesseur, le Ministre Mamadou TALLA. Permettez-moi, une fois de plus, de lui rendre un hommage appuyé pour l’action déterminée qu’il a eue à conduire à la tête du département avec votre soutien multiforme.

    Mesdames et Messieurs,

    L’année scolaire 2021/2022 a été marquée par des perturbations dans le cadre de la lutte des organisations syndicales pour de meilleures conditions de vie et de travail.

    A cet effet, les accords historiques signés entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants en mars 2022, pour la revalorisation de la fonction enseignante, à travers la hausse substantielle de la rémunération des personnels de l’Education et de la Formation, ont permis la stabilité du système.

    Je voudrais remercier et féliciter vivement toutes les parties prenantes (Gouvernement, organisations syndicales, organisations de la Société civile, Partenaires techniques et financiers et autres acteurs) qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la conclusion de tels accords.

    Certainement cette motivation et cette stabilité ont contribué aux résultats satisfaisants notés aux examens scolaires de 2021/2022. Il s’agit respectivement d’un taux de réussite de 73,8 % au CFEE, 53,94 % au BFEM et de 51,99 % au baccalauréat.

    Je renouvelle mes félicitations et encouragements aux enseignants de tout ordre et à leurs organisations, aux parents et à toute la communauté éducative pour leur engagement et leur disponibilité dans l’atteinte des résultats précités.

Pour l’année scolaire 2022/2023, la consolidation voire l’amélioration des résultats scolaires demeure donc un défi qu’il nous appartient à tous de relever dans la solidarité, l’abnégation, la créativité et l’esprit d’innovation.

Je reste convaincu qu’en affinant nos stratégies et méthodes d’action, à tous les niveaux, nous pouvons favoriser l’épanouissement de nos enfants et améliorer sensiblement les taux de réussite aux différents examens scolaires.

 

Mesdames et Messieurs,

Le thème retenu consensuellement pour cette édition est : « Management des établissements d’enseignement et amélioration des performances scolaires : quelles stratégies ? ». Il fera l’objet d’échanges passionnants, passionnés et pluriels au cours du panel prévu à cet effet.

Les panélistes, issus des différentes familles d’acteurs, auront l’occasion d’apporter leurs contributions à la réflexion. C’est pourquoi, je suis certain que l’aéropage d’experts ici réunis aidera à fournir des propositions et des pistes d’action qui permettront de gérer autrement nos établissements d’enseignement pour de meilleures performances.

Néanmoins, il me tient à cœur de rappeler que l’école est et doit être au service de l’apprenant, de son épanouissement et de sa réussite.

C’est pourquoi, un management de qualité, une gestion de la qualité des écoles et établissements doit nécessairement permettre à l’élève de faire éclore ses potentialités, de s’insérer harmonieusement dans sa société et de réussir à ses examens.

Aussi, il appartient au directeur et/ou au chef d’établissement d’utiliser au mieux les ressources humaines, matérielles et financières de sa structure pour l’atteinte des résultats fixés. Tout cela exige la maîtrise d’un ensemble de savoir, de savoir-faire et de savoir-être scolaires, qui passent par la formation et le renforcement de capacités des personnels concernés.

En effet, le directeur ou le chef d’établissement, doit avoir un nouveau style de management qui lui permet d’obtenir de meilleures résultats.

Pour le reste, vos conclusions permettront d’approfondir l’analyse et de poser des jalons pour l’action.

Mesdames et Messieurs,

Le présent séminaire doit être un moment privilégié d’introspection pour chaque acteur. En permettant d’analyser rigoureusement le niveau de réalisation des activités phares de l’année écoulée, d’identifier celles à renforcer, de décliner la feuille de route pour l’année scolaire 2022/2023 et d’adopter les mesures pratiques en vue d’une bonne rentrée scolaire.

Dès lors, il nous faut reconsidérer nos méthodes et nos stratégies d’action de l’année dernière, à tous les niveaux, et identifier les mesures efficaces en vue de consolider les acquis au service exclusif de l’apprenant.

Mesdames et Messieurs,

De l’édition précédente à celle d’aujourd’hui, beaucoup d’efforts ont été fournis par les membres du Comité chargé du suivi des conclusions du séminaire de rentrée et de la préparation de cette importante activité. Aussi, je voudrais leur adresser mes vives félicitations et encouragements pour le travail exceptionnel accompli dans un esprit d’ouverture, de solidarité et d’entraide.

Pour terminer, je tiens à réaffirmer l’estime et la reconnaissance de la Nation à tous les partenaires de l’Education qui, de par leur apport constant et multiforme, contribuent à la réalisation de la politique éducative de notre pays.

En effet, fédérer nos énergies, conjuguer nos efforts, coordonner nos moyens, bref travailler en synergie, nous permettront de construire l’école de réussite, une école encore plus belle, dans laquelle se reconnaissent toutes les franges de la Nation car comme l’affirmait Nelson MANDELA :

« le meilleur peuple c’est celui qui a la meilleure école. S’il ne l’est pas aujourd’hui il le sera demain ».

Ensemble, œuvrons afin que l’école sénégalaise soit l’une des meilleures d’Afrique voire du monde.

C’est sur ce rêve que je déclare ouvert le Séminaire de préparation de la rentrée des classes 2022/2023 tout en souhaitant plein succès à nos travaux.

Je vous remercie de votre aimable attention.

laissez un commentaire