Ultimate magazine theme for WordPress.

Les paysans de Pout défendent leurs terres des prédateurs Fonciers

1

Décidément, le foncier continue de faire courir au Sénégal. Mais c’est sans compter sur la ténacité de la population. Après Ndengueler, c’est autour de Pout de prendre la défense de leurs terres. En effet, les populations de Keur Mousseu, Diender et Pout ont manifesté, hier, contre l’octroi de leurs terres à un promoteur immobilier privé.

Elles dénoncent ainsi l’octroi par la force de 350 ha de leurs terres à un promoteur privé muni d’un titre foncier. Devant les locaux de la gendarmerie de Pout, les manifestants, en majeure partie des maraîchers, ont dénoncé la spoliation de leurs terres.

1 commentaire
  1. Vieux druide dit

    Bonjour.
    Je suis un français de France. Ici nous détruisons stupidement 70 000 hectare par an par l’expansion urbaine. En général ce sont les meilleures terres qui sont recouvertes de béton et de bitume parce qu’autrefois, au moyen-âge, les villes se sont développées là où les terres étaient fertiles, pour pouvoir approvisionner les populations. Notre population augmente et nos terres fertiles diminuent. Quand il n’y aura plus de pétrole les rendements de l’agriculture moderne vont chuter.
    ne commetez pas la même erreur que nous. Préservez les terres fertiles.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :