Moundiaye Cissé plaide pour la réhabilitation du poste de Premier Ministre

Dans ce contexte de covid-19, le débat sur la suppression du poste de Premier ministre refait surface au Sénégal. Pour Moundiaye Cissé, il est impératif pour le président Macky Sall de revenir sur sa décision pour une meilleure articulation des pouvoirs.

« Avec ce poste, le gouvernement était responsable devant l’Assemblée nationale. Le Premier ministre présentait sa déclaration de politique générale devant le Parlement qui pouvait l’amender… Cela donne comme conséquence la perte du droit de dissolution de l’Assemblée par le président de la République », renseigne Cissé. Et pour lui la disparition de ce poste perturbe les pouvoirs.