Ultimate magazine theme for WordPress.

Les tensions budgétaires vont « tuer » les sociétés nationales

0
L’Observateur qui sonne l’alerte ! L’avenir s’assombrit pour plusieurs sociétés nationales. Elles font face à des tensions budgétaires et de trésoreries. 
 
Petrosen fait face à des contre-performances sur ses principaux soldes de gestion. La société, obligée de recourir à l’emprunt pour effectuer des investissements, a contracté une dette de plus de 32 milliards Fcfa en 2019.
 
La Senelec est confrontée à une tension de trésorerie en raison de difficultés de recouvrement des factures auprès des organismes publics et des institutions.
 
Au Port Autonome Dakar, jadis un fleuron de l’économie, la part des dettes fiscales sur le passif affiche un risque très élevé.
 
C’est le même scénario à la SONES, à Dakar Dem Dikk et à La Poste, des sociétés qui font face à une baisse du chiffre d’affaires et de trésorerie.
laissez un commentaire