Loi sur l’état d’urgence : Le PDS se démarque d’Abdou Mbacké Dolly

Le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly avait décidé, avec certains de ses collègues, de saisir le Conseil constitutionnel pour faire annuler la loi relative à l’état d’urgence et l’état de siège. Mais le Parti démocratique sénégalais (PDS) s’est nettement démarqué de cette saisine du député de Bokk Gis-Gis, rapporte Les Échos dans sa livraison de ce mardi.
Selon, le journal, le président du groupe parlementaire « Liberté et Démocratie », le PDS est un grand parti et il est impensable qu’il soit embarqué dans des « futilités, des tâtonnements ou des opérations de buzz », martèle-t-il.
Et selon lui : « Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly doit revoir sa position et sa façon de faire au sein du groupe avant d’espérer une solidarité totale de ses collègues. On ne peut pas s’inscrire dans un groupe parlementaire et faire à chaque fois ce que bon te semble sans tenir compte des directives à respecter », charge Abdou Mbacké Bara Dolly, qui dit être informé de cette saisine du Conseil constitutionnel auprès de la presse.