Ultimate magazine theme for WordPress.

L’ONFP recompensé aux Calebasses de l’Excellence

0

L’ONFP, SACRE AUX CALEBASSES DE L’EXCELLENCE POUR LA FORMATION ET LE BON TAUX D’INSERTION DANS LES METIERS PETROLIERS

L’Office national de Formation professionnelle (ONFP) a été récompensé à l’occasion de la soirée de gala des Calebasses de l’Excellence samedi 11 juin 2022 dont le thème est : les opportunités des métiers dérivés du pétrole et du gaz pour les jeunes et les femmes.

Devant un parterre d’invités parmi lesquels Dr Cheikh Tidiane Gadio, Vice-Président de l’Assemblée nationale et ancien Ministre d’Etat, M. Mariam Kaîré, astronome et d’autres personnalités et institutions primées, Dr Souleymane Soumaré Directeur général de l’ONFP a reçu au nom de l’ONFP le Awards de la Calebasse de l’Excellence de l’entreprise la plus innovante. Dr Souleymane Soumaré s’est félicité que l’organisme qu’il dirige soit primé pour la deuxième fois cette année avec le Prix Ragnée et cette fois ci les Calebasses de l’Excellence dans le cadre des activités menées sur la formation aux métiers du pétrole et du gaz.

Le DG de l’ONFP qui dédie cette consécration au Chef de l’Etat pour dit-il « sa clairvoyance et son engagement à faire en sorte qu’il y ait une main d’œuvre qualifiée capable de travailler au niveau des plateformes  et des métiers pétroliers et gaziers » a aussi une pensée pour ses collaborateurs « Le Awards est aussi dédié à toute l’équipe de l’ONFP qui se bat corps et âme en ne ménageant aucun effort pour atteindre les objectifs qui nous sont assignés ».

onfp
Souleymane Soumaré Directeur de l’Office National de la Formation Professionnelle

Rappelant la création de l’ONFP en 1986, Dr Souleymane Soumaré estime que l’institution accomplit un excellent travail pour l’employabilité des jeunes avant de préciser que concernant les métiers du pétrole et du gaz, l’Office s’est autosaisi depuis 2017 et a commencé à identifier les métiers porteurs dans le développement et d’exploitation du pétrole et du gaz.

Sur financement de la Banque Africaine de Développement (BAD), l’ONFP a formé l’année dernière un peu plus de 500 jeunes sur les métiers de l’aval avec un bon taux d’insertion, s’est-il félicité avant de noter que le programme va se poursuivre avec des formations de l’amont qui vont permettre de former d’autres jeunes afin de pouvoir leur offrir l’opportunité de trouver de l’emploi dans le secteur du pétrole et du gaz.

« Nous sommes conscients du fort engagement de l’Etat à faire en sorte que pour tous les métiers et emplois qu’il y ait un pourcentage accordé à la jeunesse mais, insiste Dr Souleymane Soumaré, le préalable réside dans la formation et l’ONFP s’y attèle afin de leur donner les compétences requises ».

CELLULE DE COMMUNICATION DE L’ONFP

laissez un commentaire