Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky reçoit un insulteur…Ansoumana Dione très en colère

Macky Sall et Ansoumana Dione, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux(à gauche)
0

Macky SALL reçoit un insulteur à Paris : Ansoumana DIONE lui exprime sa colère (Lettre ouverte)

Excellence,

Nous avons été très déçus d’apprendre, à travers la presse, cette audience que vous avez bien voulu accorder à un insulteur public, à Paris. Depuis votre arrivée au pouvoir en 2012, nous vous avons adressé plus d’une centaine de demandes d’audience, en bonne et due forme. Mieux, nous n’avons jamais cessé de vous interpeller sur tous les plateaux de radio et de télévision, pour une rencontre au Palais de la République et les sénégalais en sont les témoins.

Pourtant, le Président Abdoulaye WADE, arrivé au pouvoir en 2000, année de création de notre Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), nous a reçus au Palais de la République, le vendredi 22 novembre 2002, pour satisfaire notre demande d’obtention d’un Siège à Kaolack. A notre grande surprise, cette structure construite à huit cent millions de francs CFA, nous sera confisqué et fermé depuis 2013, par votre régime.

Depuis lors, nous courrons derrière cette audience, ce qui nous empêche d’accomplir notre mission en faveur de milliers de malades mentaux errants dont la célébration de la dixième édition de leur Journée Nationale, est prévue ce 17 juin. Mais, à compter d’aujourd’hui, nous arrêtons toutes nos activités, puisqu’il ne servira à rien d’avoir de bonnes intentions dans un pays où des insulteurs sont promus au détriment des porteurs de projets de développement.

En vous réitérant toute notre déception, en attendant notre grande déclaration du 17 juin 2022, veuillez agréer, Excellence, l’expression de notre très haute considération.

Rufisque, le 12 juin 2022,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

laissez un commentaire