Ultimate magazine theme for WordPress.

Bougane le tacticien, Sonko l’arrogant…L’opposition de 2024

de g à dr : Bougane Gueye Dany, Ousmane Sonko et Macky Sall
3

Le Sénégal vit pleinement la troisième vague. Face à la résurgence des cas de Covid-19, les sénégalais portent le combat pour lutter contre la propagation du virus mortel. Dernièrement le leader du parti des patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef), Ousmane Sonko, est sorti pour s’attaquer à la gestion du président Macky Sall. Mais il n’est pas le seul opposant qui s’est intéressé à la question de la gestion de la pandémie. Ce dimanche soir, le président du mouvement « Gueum Sa Bopp », Bougane Guèye Dany, a adressé des questions au chef de l’Etat. Et une chose est sure le patron du groupe D-Média et le député de l’opposition ont des manières différentes de s’opposer.

Le président Macky Sall fait face à une nouvelle génération d’opposants plus hostiles que ceux qui étaient là auparavant. Et parmi eux se trouvent deux personnes hors-pairs. Il s’agit de Bougane Guèye Dany et d’Ousmane Sonko. Ces deux personnalités se distinguent par leur manière de faire mais aussi leur manière de s’opposer. Le leader de Pastef est très hostile au régime en place. Et ces sorties médiatiques renseignent sur la haine qu’il a contre Macky et son gouvernement.

Son dernier discours tenu le vendredi passé en dit long sur les ressentis d’Ousmane Sonko envers Macky Sall. Lors de son point de presse sur la gestion de la pandémie de Covid-19 au Sénégal, il a bombardé le locataire du Palais. Selon le député accusé de viol présumé, le chef de l’Etat est responsable de la situation actuelle de la pandémie au Sénégal. « Macky Sall est le seul responsable de cette situation catastrophique que nous vivons avec la 3e vague de Covid-19 », a lâché Ousmane Sonko face au journaliste.

Ousmane Sonko a un langage pas du tout catholique quand il parle du président Sall. A chaque sortie il traite le président, qui est un symbole de la nation, de tous les noms d’oiseaux. Il est le seul personnage politique qui ose traiter le président d’« apprenti-terroriste » ou alors de « lion égaré ». Il est aussi le seul opposant qui insulte la République et défie les autorités. L’ancien président Abdoulaye Wade, considéré comme le plus grand homme politique que le pays a connu, n’a jamais franchi la ligne. Le Pape du Sopi n’a jamais manqué de respect à un adversaire politique.

L’approche

Contrairement à Sonko qui rassemble les journalistes en pleine Pandémie, ce qu’il reproche à Macky Sall, Bougane Gueye Dany évite les rassemblements en faisant une déclaration depuis son bureau où il est seul. N’est-ce pas ce même Sonko qui accusait Macky d’être le responsable de la propagation de la Pandémie avec ses tournées économiques ? Demain Sonko pourra être ténu responsable des contaminations chez les journalistes.

La méthode

Bougane Gueye semble avoir trouvé la meilleure manière de s’opposer tout en restant sur le chemin de la démocratie. Le patron du groupe D-Média séduit avec sa nouvelle ligne de conduite. Lors de sa déclaration ce dimanche soir, il s’est adressé au président Macky Sall. Sa méthode : une quinzaine de question qu’il a adressé directement au Chef de l’Etat. Dans ses interrogations il a remué le couteau dans la plaie.

Bougane a lu tout haut les questions que les sénégalais murmurent en douce. Et le leader du mouvement « Gueum Sa Bopp » a invité le président Macky Sall à y apporter des réponses. Une sortie qui s’oppose à celle d’Ousmane Sonko qui par jalousie pour Macky se perd dans ses discours.

Il n’est plus à prouver que Bougane Guèye Dany et Ousmane Sonko sont les deux principaux opposants qui empêchent Macky Sall de dormir en toute tranquillité. Mais le leader de Pastef, très hostile, risque de se faire perdre par son arrogance.

Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (3)