Ultimate magazine theme for WordPress.

L’UNIS demande des funérailles nationales pour les 11 bébés

L'hôpital de Tivaouane où sont mors 11 bébés dans un incendie
0

L’UNIS (Union des indépendants du Sénégal (Unis) invite l’Etat du Sénégal à accorder un enterrement officiel et honorable aux 11 bébés sacrifiés et d’éviter de les enterrer à la va vite dans une fosse commune, pour s’en débarrasser au plus vite.

Leur enterrement devrait se faire par une cérémonie officielle, avec la présence des hauts dignitaires de l’Etat, dont le président de la République, et surtout être l’occasion de présenter la réalité fatale de l’action publique négligente, et que cela serve de catharsis à tous ceux qui sont placés en position de responsabilité et qui doivent avoir toujours conscience que la négligence tue.

Leur enterrement précipité ne se justifie pas. Leurs corps font partie d’une scène de crimes à éclairer avant de les enterrer. Cela devrait justifier qu’ils ne soient pas tous mis dans le même tombeau, les onze, ensemble.

Rien ne devrait être présumé sur ce qui s’est passé. Même le nombre précis de morts devrait être vérifié.  Des enquêtes criminelles viennent de démarrer. Il faut les conclure rapidement avec tous les éléments matériels pour établir des conclusions factuelles sur ce qui s’est réellement passé, avant de passer à autre chose. Le Sénégal en a besoin. Les onze bébés le méritent aussi. Pourquoi se précipiter ? Ces bébés sont déjà au paradis. Il nous reste à établir toutes les responsabilités criminelles qui ont conduit à leur mort.

Qui pourrait être contre la transparence sur ces conditions et des funérailles officielles pour ces bébés ?

unis
Le président de l’Union des indépendants du Sénégal (Unis), Amadou Guèye
laissez un commentaire