Macky lâche Boughazelli…le trafiquant

On le sentait venir. Le Chef de l’Etat Macky Sall, selon les informations relatées par ses proches et relayées à travers la presse, s’était montré déçu et particulièrement fâché après avoir reçu sur sa table toutes informations concernant l’histoire de faux billets de banque dans laquelle, Seydina Fall Boughazelli serait impliqué. Le Président Macky Sall n’avait certainement pas besoin de ce scandale venu à nouveau frapper son régime. C’est comme s’il s’était senti trahi à nouveau par un de ses proches, alors que ses adversaires ne guettent que çà pour mieux enfoncer le clou. Déjà que son régime fait face à ce gros scandale qu’est l’affaire de Pétro-Tim dont on ne sait jusqu’ici à quoi elle va aboutir.

Nul doute que le Président de la République Macky Sall n’est pas étranger derrière la démission de Seydina Fall Boughazelli de son poste de député à l’Assemblée nationale ainsi que maintenant sa garde à vue dans les locaux de la Section de Recherches de la gendarmerie en attendant qu’il soit déferré au parquet et placé sous mandat de dépôt, après avoir été inculpé par le Procureur de la République. De la même manière, il peut être envisagé une autre éventualité, c’est-à-dire, après son inculpation, le parquet juge nécessaire qu’il ne soit placé sous mandat de dépôt et le place sous contrôle judiciaire. De toutes les façons, Seydina Fall Boughazelli se retrouve dans de sales draps.

Seydina Fall dans de sales draps

Dans cette affaire de trafic de faux billets de banque, Seydina Fall Boughazelli ne doit certainement pas se sentir blanc comme neige. C’est comme s’il avait quelque chose à se reprocher, en cherchant pendant un bon bout de temps à ne pas répondre aux convocations des éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie, avant de finalement y déferrer parce que contraint par le Palais.

L’on ne serait nullement surpris, au vu de la tournure que prend ce dossier, si Seydina Fall Boughazelli n’était mouillé jusqu’au cou dans cette affaire ? Tout indique que le Palais de la République au plus haut niveau surveille cette affaire de très près. Chose inédite, Seydina Fall a commis 30 avocats chargés de sa défense dans ce dossier ! Une première au Sénégal. Et d’où tire-t-il toutes ces ressources au point de pouvoir s’entourer 30 avocats pour le défendre ?

La rédaction de Xibaaru