Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky met le paquet à Touba…une opération qui va payer

0

Macky à l’assaut de l’électorat Mouride…l’opposition traine les pied

Les prochaines élections locales, prévues le 23 janvier 2022, vont se jouer à Touba. A moins de cinq (5) mois de ses joutes électorales, opposition et pouvoir multiplient les opérations de charme pour gagner l’électorat Mouride. Le président Macky Sall semble avoir un bon départ pour gagner cette ville qu’il convoite depuis son accession au pouvoir. Pendant ce temps ses adversaires sont toujours sur la touche et ne savent toujours pas la voie à suivre pour faire face à Macky.

Décidément l’électorat Mouride est très convoité par les hommes politiques. Aucun d’entre eux ne rate l’occasion de faire un saut dans la cité de Bamba. Et tout ce beau monde veut la même chose, faire carton plein à Touba. Deuxième ville la plus peuplée du Sénégal, Touba est cette ville qu’il faut coûte que coûte gagner pour avoir un bon score national.

Chose que le président Macky Sall a compris. Le chef de l’Etat a toujours perdu les élections dans la cité religieuse. Maintenant Macky Sall veut rectifier le tir. Pour ce faire, il multiplie les opérations de charme pour conquérir le cœur et l’esprit des Mourides. Et le locataire du Palais ne lésine pas sur les moyens.

Le samedi 18 septembre 2021, le président a inauguré, en grande pompe l’hôpital Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul. Une structure sanitaire de niveau 3, avec 300 lits et d’une valeur de plus de 36 milliards. Un acte hautement salué par beaucoup de Mourides. Macky Sall ne s’en arrête pas là pour plaire aux fidèles talibés.

Le chef de l’Etat a déclaré la journée du lundi 27 septembre, lendemain du Magal, journée chômée et payée. Ce décret pris par Macky Sall a été beaucoup commenté sur les réseaux sociaux. Et les sénégalais sont favorables à cette décision prise le président. « Merci encore président Macky Sall », écrit un internaute sur Facebook. Un acte que Macky a précédé par le paiement anticipé des salaires.

Toutes ses actions combinées avec celles qui ont été déjà fait (autoroute Ila Touba, assainissement) donne de l’avance à Macky Sall sur ses adversaires. Touba, titre foncier du PDS de Abdoulaye Wade, change de visage. Le chef de l’Etat dame le pion à ses adversaires. Les actes posés ne passent pas inaperçus aux yeux du Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.

L’opposition risque d’avoir une surprise à Touba. Leur trop plein de confiance va les perdre pour les prochaines élections. Elle croit que la cité religieuse est acquise à leur cause. Et si les Mourides montrent à Macky une certaine reconnaissance, la donne pourrait changer. Et l’âge d’or de l’opposition dans cette partie du Sénégal ne sera plus qu’un vieux souvenir pour les habitants de la ville sainte.

Inauguration en grande pompe, des milliards pour régler la question des inondations, jour férié, paiement des salaires, autoroute reliant la ville sainte à Dakar, Macky ne lésine pas sur les moyens pour plaire Touba. Ces actions pourraient porter leurs fruits au soir du 23 janvier 2022. Et cela risque d’être le coup de grâce pour une opposition en perdition qui cherche toujours sa voie.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire